Les réseaux sociaux tissent des liens en amont du processus de recrutement

Par 18 juin 2008
Mots-clés : Smart city

Les entreprises peuvent maintenant se mettre en contact avec des personnes au profil intéressant, avant même de viser un poste à pourvoir. Ce, sans que la recrue potentielle soit en recherche active d'emploi.

Le spécialiste des réseaux sociaux Affinity Circles a les moyens de mettre les entreprises en relation avec quelque quinze millions de diplômés : sa plate-forme inCircle est exploitée par près de cent cinquante réseaux sociaux d’associations d’anciens élèves et d’associations professionnelles. Avec le lancement d’inCircle Recruiting, la société permet aux entreprises et aux recrues potentielles de mieux se connaître, bien en amont du processus de recrutement. Les membres du réseau social ne sont pas forcément en recherche active d’emploi, et l’entreprise n’a pas nécessairement un poste précis en tête dès le départ. La plate-forme inCircle a d’abord été dotée d’un simple système de publications d’annonces d’emploi, inCircle Jobs. Puis, il y a environ un an, inCircle Employer Profiles a permis aux entreprises de poster des profils incluant des informations sur la société elle-même, sur les gens qui y travaillent, ou encore la liste des postes à pourvoir.
Une personne a la possibilité d'exprimer son intérêt pour une entreprise
"Les membres d’un réseau social disposaient ainsi d’un outil pour identifier des relations au sein des sociétés et consulter des offres d’emploi", explique Chuck Taylor, Vice Président Marketing d’Affinity Circles. Avec inCircle Recruiting, les possibilités sont encore étendues : les entreprises publient des opportunités de carrière, plus larges que de simples postes à pourvoir et davantage orientées sur le long terme. Au vu de ces informations, les membres d’un réseau social ont le loisir d’exprimer leur intérêt pour une entreprise d’un simple clic, sans devoir dévoiler leurs coordonnées. "L’employeur bénéficie ainsi d’un ensemble de candidats avec qui interagir au sein de notre plate-forme", explique Chuck Taylor. inCircle Recruiting fournit également des fonctions de campagne de publicité ciblée. Les entreprises sélectionnent les candidats potentiels selon une douzaine de critères tels que leur qualification, la société pour qui ils travaillent, leur fonction ou encore l’endroit où ils habitent.
L'entreprise dispose d'un outil pour approcher les candidats passifs
"Les membres d’un réseau social ont la possibilité de rendre leur profil privé, ou de demander à être exclus des ciblages d’employeurs", indique Chuck Taylor. Ces derniers payent l’accès au service à la durée, sur 6 ou 12 mois. Affinity Circles réfléchit à la déclinaison de son offre pour les professionnels du recrutement. "Le concept devra être différent car ces derniers ne dévoilent par qui est leur client. Or, dans le cadre de recrutement direct, l’employé potentiel communique avec la société ainsi qu’avec les personnes qui y travaillent déjà. Cela constitue justement une partie importante du processus actuel", note Chuck Taylor. Disponible en version bêta depuis septembre 2007, inCircle Recruiting est déjà utilisé par une vingtaine d’entreprises du secteur des technologies, par exemple Juniper Networks, de la finance, comme Merrill Lynch ou encore de la santé.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas