La restructuration du marché profite aux télécoms chinois

Par 21 août 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Croissance continue, revenus en hausse, dynamique du haut débit et des communications mobiles... Les opérateurs chinois se frottent les mains.

Après la restructuration du marché des télécoms en Chine, trois acteurs se partagent le marché : China Mobile, China Telecom et China Unicom. Une nouvelle étude du cabinet CCID Consulting, analyse les évolutions du marché depuis cette réorganisation. Première observation : au cours du premier semestre 2008, les services télécoms nationaux ont engrangé plus de 1000 millions de Yuan, soit près de 108 millions d'euros. Ce qui représente une croissance de plus de 25 % comparé à l'année précédente. Le revenu total des opérateurs sur la même période s'élève à 39 millions d'euros, soit une hausse de 10 % par rapport au premier semestre 2007. Fait marquant sur ce marché chinois : la chute des prix pour les utilisateurs. Ceci étant une conséquence directe de la concurrence féroce qui s'est organisée entre les acteurs du secteur. Premier à profiter de la dynamique du marché : l'opérateur national numéro un, China Mobile, qui a renforcé sa position de leader au cours du semestre passé.
China Mobile profite entièrement du dynamisme du secteur
Le fournisseur de services en télécommunications a ainsi vu son nombre d'abonnés se gonfler de plus de 45 millions de nouveaux utilisateurs, ce qui l'amène à un total de 414 millions de souscripteurs à lui seul. Son premier rival, China Unicom a lui aussi attiré de nouveaux abonnés : plus de sept millions au premier semestre de cette année. L'étude prévoit cependant que cette situation de quasi monopole, ou plus exactement d'oligopole sur le marché chinois devrait évoluer rapidement ces prochaines années. D'abord parce que les polices de régulation devraient ouvrir le marché à plus de concurrence, interne et externe, d'ici un an ou deux. Mais aussi parce que l'avènement de la 3G devrait redistribuer les cartes, et dynamiser encore plus le marché.
Les communications mobiles en première ligne
L'étude rappelle ainsi que les trois principaux acteurs devraient obtenir leur licence 3G d'ici fin 2008. Outre la 3G, ce sont les communications mobiles qui connaissent un développement rapide. Ce secteur a en effet connu une croissance de plus de 15 % en un an, et sa part représente plus de la moitié du marché des télécoms. Cependant, ce sont les services de transfert de données, qui comptent pour un dixième du secteur, qui connaissent la plus forte dynamique : plus de 40 % sur le premier semestre 2008. Une augmentation expliquée entre autres par l'accessibilité grandissante au haut débit. Reste que cette croissance se fait en partie au détriment de celle des réseaux fixes locaux et des services d'appel à longue distance, dont les parts ne cessent de diminuer.

Haut de page

1 Commentaire

Info télécom chinois

Soumis par ltaubin (non vérifié) - le 29 août 2008 à 05h32

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas