Le résultat net de Deutsche Telekom chute.

Par 21 janvier 2000
Mots-clés : Smart city

Selon les chiffres provisoires publiés hier, Deutsche Telekom a réalisé en 1999 un chiffre d'affaires de 35,3 milliards d'euros, demeuré stable grâce au "boom continu des mobiles, des services onlin...

Selon les chiffres provisoires publiés hier, Deutsche Telekom a réalisé en
1999 un chiffre d'affaires de 35,3 milliards d'euros, demeuré stable grâce
au "boom continu des mobiles, des services online", et un résultat net de
1,2 milliard d'euros, en chute de 45 % par rapport à l'exercice précédent.
Selon le groupe, cette chute s'explique par les baisses des prix des
communications qui ont pesé plus de 3 milliards d'euros sur ses comptes,
auxquels il faut ajouter les pertes des opérateurs mobiles britannique One
2 One acquis en 1999 et autrichien max.Mobil.
Son service mobile D1 comptait au 31 décembre 9,1 millions d'abonnés, soit
une hausse de 65 % en un an. Son service d'accès par Internet T-Online a
terminé l'année avec 4,2 millions d'abonnés, soit une progression de 54 %.
Au dernier trimestre 1999, T-Online a gagné 200 000 clients par mois.
Les raccordements au réseau numérique à intégration de services (RNIS)
comptaient 13,3 millions de clients (+ 32 %), ce qui représente 28 % des
abonnés au réseau téléphonique.
Les dettes se sont élevées à 42,4 milliards d'euros, soit une hausse de 6
%, dû principalement à l'acquisition de One 2 One, du français Siris et à
la prise de participation de 35 % du capital de l'opérateur croate.
Les résultats définitifs devraient être publiés le 19 avril prochain.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas 21/01/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas