Résultats de l’étude « Les applications e-Business pour l’optimisation des forces de vente »

Par 25 mars 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Markess International présente les résultats de sa dernière étude sur les marchés de l’e-business en France. 40 % des entreprises utilisent l’e-business pour leurs forces ...

Markess International présente les résultats de sa dernière étude sur les marchés de l’e-business en France. 40 % des entreprises utilisent l’e-business pour leurs forces commerciales. Il s’agit d’applications intégrant les technologies Internet et du web, répondant aux besoins des forces commerciales directes et indirectes et à leurs managers.Les principaux modules d’applications e-business à destination des forces de vente les plus développés en 2001 en France sont l’assistance et le support des ventes, ex-aequo avec les bases d’informations commerciales et le management des connaissances (95 % de modules développés en 2001 pour chacune de ces fonctionnalités), la gestion des opérations commerciales et des comptes clients (90 %), l’administration et la planification des ventes (80 %) et l’accès aux données logistiques et de production (65 %). Selon l’étude, les solutions e-business retenues pour la gestion des forces commerciales sont généralement accessibles sur le terrain grâce à des ordinateurs portables et de plus en plus des PDA, et à la maison via un portail intranet dédié spécifiquement à la force de vente fournissant des fonctionnalités non transportables sur PDA. L’accès aux applications commerciales à partir d’un téléphone mobile est peu significatif en 2001. 10 % seulement des entreprises interrogées ont recours à ces terminaux pour accéder à leurs applications e-business à destination des forces de vente. Toutefois, l’accès à ces applications à partir de ces terminaux devrait progresser. 25 % des entreprises envisagent d’en faire usage d’ici 2003. L’accès aux tarifs et aux délais de livraison sont les applications, le plus souvent en test aujourd’hui, accessibles via des téléphones mobiles.L’augmentation de la productivité des commerciaux, l’amélioration des performances des réseaux de distribution indirects et l’augmentation de la satisfaction client sont les gains avancés par les entreprises ayant déployé des applications e-business pour leurs forces de vente. En 2001, la majorité des entreprises interrogées ont eu recours à des prestataires externes pour le développement des applications à destination des forces de vente. 50 % des entreprises ont sollicité pour cela des SSII, 30 % des agences web, 20 % des cabinets de conseil et des ASP. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/03/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas