Résultats de l’étude Ipsos IT France 2002.

Par 07 février 2002
Mots-clés : Smart city

L’étude Ipsos IT France est une étude d’audience auprès des décideurs en matière d’investissements informatiques, réseaux ou télécommunications, quelles que soient leurs fonctions. Elle a été menée,...

L’étude Ipsos IT France est une étude d’audience auprès des décideurs en
matière d’investissements informatiques, réseaux ou télécommunications,
quelles que soient leurs fonctions. Elle a été menée, du 6 septembre au 9
novembre 2001, auprès de 1 817 personnes.
Les décideurs en matière d’investissements informatiques, réseaux et
télécoms, représentent au total 514 500 personnes. 58 % sont des
informaticiens (soit 297 500 décideurs informaticiens).
Cependant, plus de 70 % des non informaticiens (158 000 personnes) sont
impliqués dans ces décisions, leurs entreprises ne comptant pas de service
informatique. Les autres non informaticiens impliqués exercent une
fonction achat ou de responsable de département.
61 % des informaticiens exercent leur activité dans les entreprises et
administrations utilisatrices de biens et services informatiques, réseaux
et télécoms, 31 % sont employés dans des SSII et éditeurs de logiciels.
40 % des non informaticiens impliqués dans les décisions d’achat sont
employés dans le secteur de l’industrie, 38 % dans le secteur des services
et 22 % dans le commerce.
73 % des décideurs informatiques participent très souvent ou
systématiquement aux décisions d’investissement de leur entreprise.
30 % des informaticiens gèrent un budget de plus de 76 000 euros. 80 % des
non informaticiens gèrent personnellement un budget, contre 68 % des
informaticiens. Toutefois, pour 33 % d’entre eux, ce budget est inférieur
à 76 000 euros.
Pour 71 % des informaticiens et 64 % des non informaticiens, les
prévisions budgétaires pour 2002 sont stables par rapport à 2001.
Selon cette nouvelle édition de l’enquête, Internet s’impose comme un
véritable outil de travail et comme un outil de recherche d’informations.
Informaticiens et non informaticiens ont désormais accès pratiquement tous
à Internet sur leur lieu de travail.
68 % des informaticiens surfent chaque jour sur le web. Le taux de
connexion quotidien atteint respectivement 80 % et 77 % chez les
constructeurs, SSII et éditeurs de logiciels.
Seul un non informaticien sur trois surfe chaque jour sur le web.
Un informaticien sur deux visite les sites de la presse informatique. 73 %
d’entre eux se connectent au moins une fois par mois sur les sites des
constructeurs et des éditeurs de logiciels.
33 % des non informaticiens fréquentent les sites d’autres médias que ceux
de la presse informatique et professionnelle, 28 % les sites de presse
professionnelle et 26 % les sites de constructeurs.
01net.fr et Zdnet.fr sont les portails les plus fréquentés par les
informaticiens et les non informaticiens.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 7/02/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas