Résultats financiers 2001 d’Orange

Par 21 mars 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Le groupe Orange a réalisé en 2001 un chiffre d’affaires de 15 087 millions d’euros, en hausse de 25 % par rapport à 2000 et un EBITDA de 3 288 millions d’euros (+ 86 %). Le résultat opérationnel,...

Le groupe Orange a réalisé en 2001 un chiffre d’affaires de 15 087 millions d’euros, en hausse de 25 % par rapport à 2000 et un EBITDA de 3 288 millions d’euros (+ 86 %). Le résultat opérationnel, multiplié par quatre, atteint 1 440 millions d’euros. Orange réalise son premier bénéfice avant impôts, amortissement des écarts d’acquisition et intérêts minoritaires, qui s’élève à 386 millions d’euros. Orange France a réalisé un chiffre d’affaires de 6 876 millions d’euros (+ 21 %) et un EBITDA de 2 185 millions d’euros (+ 43 %). La base de clientèle d’Orange France atteint 17,8 millions d’abonnés (+ 25 %). Fin 2001, la part de marché d’Orange France était de 48 %. La base de clientèle sous contrat atteint 9,4 millions de clients. Ils représentent 53 % de la base de clientèle et 50 % de l’ensemble des clients sous contrat en France. Le taux de pénétration en France s’élevait à 62 % fin 2001. Orange UK est devenu au Royaume-Uni en 2001 le premier opérateur en termes de base de clientèle active. Orange UK totalise 12,4 millions de clients, soit une part de marché sur les clients actifs estimée à 28,2 % fin 2001. Orange UK a réalisé un chiffre d’affaires de 5 337 millions d’euros (+ 27 %) et un EBIDTA de 1 277 millions d’euros (+ 68 %). Le nombre de clients dans les filiales contrôlées d’Orange hors de France et du Royaume Uni atteint 9,1 millions fin 2001 (+ 43 %). Le chiffre d’affaires du segment Reste du Monde s’élève à 2 941 millions d’euros, la Belgique et les Pays-Bas enregistrant les plus fortes croissances. Le segment Reste du Monde enregistre, pour la première fois, un EBIDTA positif de 16 millions d’euros, contre une perte en 2000 de 443 millions d’euros. L’adoption et l’usage des services dits « non voix » ont continué de progresser régulièrement. Les services non-voix ont représenté au Royaume-Uni 11,2 % des revenus du réseau. Ils atteignent 10 % des revenus du réseau en Suisse. Ils progressent en France pour atteindre 6,7 %. Le groupe maintient son objectif de 25 % des revenus du réseau pour les services non voix d’ici 2005. Le nombre de messages courts (SMS) envoyés par les clients d’Orange France a plus que doublé en un an pour atteindre 1,5 milliard. Au Royaume-Uni, les clients d’Orange ont envoyé 5,2 milliards de messages. 50 % environ des clients en prépayé et 60 % des clients sous contrat utilisent les services SMS régulièrement au Royaume-Uni. En France, ces chiffres s’élèvent respectivement à 25 et 35 %. Au Royaume-Uni, les clients en prépayé envoient 60 messages par mois en moyenne et les clients sous contrat plus de 70 par mois. En France, ces chiffres sont respectivement de 37 et de 32. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 21/03/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas