Résultats financiers : Sony Ericsson, Philips, Toshiba, Thomson

Par 17 octobre 2005
Mots-clés : Smart city

Dans l'ensemble, les grands de l'électronique annoncent de bons résultats trimestriels, souvent supérieurs aux attentes. Seul Thomson affiche un bilan moins optimiste, avec un chiffre d'affaires...

Dans l'ensemble, les grands de l'électronique annoncent de bons résultats trimestriels, souvent supérieurs aux attentes. Seul Thomson affiche un bilan moins optimiste, avec un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 16 % par rapport à l'an dernier.

Sony Ericsson : merci le téléphone Walkman !

Le duo formé par Sony et Ericsson a dégagé au troisième trimestre un bénéfice imposable de 151 millions d'euros , contre 107 millions d'euros attendus par les analystes interrogés par Reuters. Son chiffre d'affaires a atteint 2,06 milliards d'euros , là où les prévisions annonçaient 1,73 milliard d'euros.

Les ventes se montent à 13,8 millions de téléphones sur le trimestre, contre 12,4 millions attendus. "Sony Ericsson a commencé à récolter les fruits de ses investissements en matière de Recherche & Développement, enrichissant son catalogue de nouveaux produits comme le K750 (...), ou le premier téléphone Walkman, le W800 , qui a rencontré un succès exceptionnel", se félicite le fabricant dans son communiqué.

Philips Electronics : en passe de réaliser les objectifs

Bénéfice trimestriel également en hausse pour Philips Electronics, à 1,436 milliard d'euros , contre 1,172 milliard d'euros pour le troisième trimestre 2004. Le bénéfice net par action atteint 1,14 euro, contre 0,92 euro l'an passé. Le chiffre d'affaires trimestriel atteint 7,626 milliards d'euros , soit une progression de 5 % par rapport à 2004.

"Nous avons été en mesure de faire mieux que certains marchés de consommation affaiblis, grâce à des innovations comme nos nouveaux écrans plats de télévision ou de nouvelles gammes de rasoirs. Nous avons aussi amélioré nos résultats dans les semi-conducteurs grâce à notre plan de restructuration, qui commence à porter ses fruits", explique dans un communiqué Gerard Kleisterlee, PDG du groupe.

Toshiba surfe sur le succès de la mémoire flash

Le bénéfice d'exploitation semestriel de Toshiba devrait être deux fois supérieurs aux prévisions selon le quotidien japonais Nihon Keizai Shimbun et atteindre 40 milliards de yens, soit 350 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires atteindrait quant à lui 2 880 milliards de yens, soit une hausse de 4 %, notamment due à la vigueur de la demande en mémoires flash, utilisées dans les appareils numériques comme les baladeurs ou les appareils photo. Toshiba est le numéro deux sur ce secteur, derrière le sud-coréen Samsung.

Thomson : chiffre d'affaires en baisse

Pour le troisième trimestre 2005, Thomson publie un chiffre d'affaires de 1,542 milliard d'euros , en baisse de 16 % par rapport à l'année dernière du fait de la cession d'activités non stratégiques.

Les activités stratégiques, représentées par la branche "Medias & Entertainment" se portent relativement bien, avec une progression du chiffre d'affaires de 1,7 % à 1,495 milliard d'euros. Thomson table désormais sur une progression de 8 % à 9 % du chiffre d'affaires de cette branche à taux de change constant, contre environ 10 % prévu initialement. Les ventes ont atteint 1,542 milliard d'euros, contre 1,849 milliard enregistré en 2004 avant la cession de l'activité tubes pour téléviseurs.

"L'ensemble de l'industrie de la télévision payante et les opérateurs télécoms ont modifié leur calendrier de lancement de nouveaux produits de quelques semaines à quelques mois", a expliqué Frank Dangeard, PDG de Thomson, lors d'une conférence téléphonique. Il a toutefois affirmé que l'impact sur le résultat sera limité.

(Atelier groupe BNP Paribas - 17/10/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas