Des résultats meilleurs que prévus pour le numéro un Nokia

Par 27 janvier 2005
Mots-clés : Smart city

Ses résultats sont attendus chaque trimestre parce qu'ils sont souvent considérés comme un véritable baromètre du secteur de la téléphonie. De qui s'agit-il ? Du numéro un des fabricants de...

Ses résultats sont attendus chaque trimestre parce qu'ils sont souvent considérés comme un véritable baromètre du secteur de la téléphonie. De qui s'agit-il ? Du numéro un des fabricants de combinés, le Finlandais Nokia, qui a publié aujourd'hui des chiffres en demi-teinte : ses résultats sont en baisse, mais la chute est moins violente que ce qu'avaient pu prévoir certains analystes.
Sur le quatrième trimestre 2004 , le groupe a publié un résultat net de 1,02 milliard d'euros , en baisse de 13 % par rapport à la période de référence 2003. Son chiffre d'affaires s'est établi à 9,06 milliards d'euros , là où les analystes tablaient sur des ventes plafonnant à 8,5 milliards d'euros. Celles-ci progressent en fait de 8 % sur un an. Le groupe a écoulé 66,1 millions d'unités et comptabilisé à la fin du trimestre une part de marché de 34 %.
Sur la totalité de l'exercice 2004 , Nokia a encore bluffé les analystes avec un chiffre d'affaires en recul de 1 % seulement, à 29,26 milliards d'euros . En ce qui concerne le résultat net, en revanche, le fabricant accuse un fléchissement de 11 % de son bénéfice à 3,2 milliards d'euros . Sur l'année, le fabricant a vendu un record de 207,7 millions de combinés, et sa part de marché sur les douze mois s'établit à 32 %.
Pour l'exercice 2005 qui vient de s'ouvrir, Nokia demeure optimiste : le Finlandais a réaffirmé qu'il vendrait 643 millions de téléphones cette année. Au premier trimestre, il table déjà sur un chiffre d'affaires compris entre 7 et 7,3 milliards d'euros.
A ce sujet, lire aussi :

Téléphones mobiles : Nokia prévoit une croissance mondiale de 10 % en 2005 (8.11.2004)
(Atelier groupe BNP Paribas - 27/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas