Retour vers le futur II

Par 19 avril 2010

Deuxième épisode de la saga Nostalgie.

Je me souviens des collégiens et lycéens dispersés un peu partout avec lesquels j’entretenais une correspondance plus ou moins assidue.

Je me rappelle même que j’ai effectué une de mes toutes premières recherches sur Internet dans le but de trouver de nouveaux "amis de plume". "Amis" avec lesquels on échangeait un mail avant de passer de nouveau à la correspondance postale.
Juste pour le simple plaisir d’attendre fébrilement une lettre ornée de jolis timbres étrangers, pour la sensation que procure l’ouverture d’une enveloppe, pour la lecture dans un coin de la missive tant attendue, pour le tas de lettres qu’on retrouve quelques années plus tard avec émotion.
Oui, pour tout ça !

Pourquoi ne pas reprendre le chemin de la Poste, me direz-vous ? Par paresse et par habitude des conforts du mail.
Tellement plus rapide de taper ce qui nous passe par la tête sur un clavier.
Et on évite la corvée de la poste.

Des designers de l’université de Syracuse, Rahul Mahtani et Yofred Moik ont trouvé le compromis, la Google Map Envelope. A l’état de concept pour l’instant.

Imaginez un peu. Dans quelque temps, peut-être, on pourrait écrire un mail sur Gmail et choisir de l’envoyer en tant que mail ou par voie postale. D’un clic, moyennant les frais postaux.
Au lieu de cliquer sur "envoyer", on appuierait sur "envoyer lettre". Google imprimerait votre lettre et l’enverrait pour vous.

Et surtout, l’illustration de votre enveloppe correspondrait au trajet réalisé par l’enveloppe pour arriver jusqu’à son destinataire.

Sympathique, non ?

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas