Reuters et Dow Jones créent une filiale commune dédiée à l'information professionnelle sur Internet.

Par 26 mai 1999
Mots-clés : Future of Retail

Considérés jusqu'à présent comme des rivaux absolus dans l'information économique et financière, l'agence britannique Reuters et le groupe américain Dow Jones ont annoncé la création d'une société...

Considérés jusqu'à présent comme des rivaux absolus dans l'information
économique et financière, l'agence britannique Reuters et le groupe
américain Dow Jones ont annoncé la création d'une société commune destinée
à offrir à leurs clientèles d'entreprises un "guichet unique"
d'informations sur Internet.
La nouvelle filiale, baptisée "Dow Jones Reuters Business Interactive"
combinera les archives du "Wall Street Journal" avec celles des agences
Dow Jones et Reuters ainsi que
7 000 sources d'information globales dans 20 langues.
Peter Job, le directeur général de Reuters a souligne "cette combinaison
offre aux deux partenaires d'excellentes opportunités pour exploiter le
potentiel considérable du marché mondial de l'information professionnel,
particulièrement à travers la technologie d'Internet".
Pour développer un nouveau service commun d'information et de recherche
"innovant" basé sur le web, les deux partenaires se sont donnés douze
mois.
Dow Jones et Reuters fourniront à leurs clients respectifs, d'ores et
déjà, dans un délai de trente jours, un accès croisé à leurs banques de
données permettant de combiner leurs sources d'information.
Exclusivement distribué sur Internet, le service électronique Dow Jones
Interactive compte près de 650 000 utilisateurs professionnels dans le
monde. Reuters Businness Briefing (diffusé par téléphone et par Internet)
revendique, pour sa part, 6 000 clients (entreprises et institutions
financières).
La nouvelle société ne comprendra pas, en revanche, les services grand
public des deux partenaires comme l'édition électronique du Wall Street
Journal Interactive et les nouveaux services numériques de Reuters ainsi
que leurs fils d'information en temps réel qui demeureront concurrents.
Selon l'accord, Reuters versera un certain montant (non communiqué) de
royalties à Dow Jones. Timothy Andrews, le patron de la branche
professionnelle Dow Jones Interactive Publishing, est nommé PDG de la
nouvelle société commune.
Selon les deux groupes, le marché de l'information professionnelle
électronique devrait atteindre en 2002 les 6 milliards de dollars, avec
aujourd'hui un portefeuille potentiel de 5 millions d'utilisateurs dans
les entreprises.
(Les Echos - 18/05/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas