Les revenus des ISP sur le marché français des services Internet vont

Par 17 octobre 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

progresser de 67 % en 2000. Selon une étude réalisée par IDC, le marché français des services Internet, regroupant les prestations d’accès à Internet, d’hébergement de sites web et de services à v...

progresser de 67 % en 2000.
Selon une étude réalisée par IDC, le marché français des services
Internet, regroupant les prestations d’accès à Internet, d’hébergement de
sites web et de services à valeur ajoutée est en plein essor. Le cabinet
d’études estime que les revenus des ISP (Internet Service Provider)
devraient progresser de 67 % en 2000, passant ainsi de 3 741 millions de F
en 1999 à 6 260 millions de F fin 2000. Entre 1999 et 2004, le taux de
croissance annuel moyen devrait s’élever à 48 %, portant les revenus des
ISP à 26,6 milliards de F.
Selon IDC, un ISP est un acteur fournissant un accès à Internet à
destination des particuliers ou des professionnels. Il propose souvent en
plus une gamme de services Internet.
IDC distingue cinq catégories d’ISP en fonction de leur positionnement sur
le marché:
Les «spécialistes du grand public» ou les «grands fournisseurs de
services en ligne» s’adressant aux particuliers, les «spécialistes des
professionnels», les «ISP régionaux» , de plus petite taille dont
l’activité est limitée à la région, les «Offreurs d’accès virtuel» dont
le cœur de métier est à l’origine étranger à la fourniture de services
Internet, fournissant à leurs clients un accès Internet gratuit. Il s’agit
des acteurs issus des secteurs de la banque, de la grande distribution, de
la presse.
Et les «Offreurs de solutions IAP» dont la vocation est de fournir aux
offreurs d’accès virtuels et à certains offreurs d’accès gratuits
l’infrastructure et/ou l’ensemble des composantes nécessaires à la mise en
place d’une offre d’accès Internet. Cette activité très récente se
développe progressivement avec l’essor des fournisseurs d’accès gratuits
et des offreurs d’accès virtuels.
Selon IDC, les opérateurs comme France Télécom, AOL/Compuserve et Uunet
détenaient en 1999 plus de 60 % du marché en valeur des services Internet
professionnels et près de 70 % du marché en valeur de l’accès Internet
grand public. Au niveau régional, le marché est très fragmenté avec de
petits ISP dont l’activité se maintient et se développe pour certains.
On recense aujourd’hui environ 250 ISP présents sur le marché.
IDC estime que les deux tiers des revenus des ISP seront réalisés en 2000
sur les services d’accès Internet, contre près des trois quarts en 1999.
IDC s’attend à ce que l’évolution du modèle ISP s’affirme à travers trois
orientations: l’ISP Business Solutions Provider, l’ISP Portail et l’ISP
diffuseur d’ASP. Certains ISP ont déjà débuté la transition de leur
activité vers un positionnement Business Solutions Provider. Les
initiatives des ISP concernant le portail et l’ASP sont pour l’instant
limitées.
Pour faire évoluer leur modèle, les ISP doivent non seulement orienter
leur activité selon de nouveaux axes, mais aussi acquérir de nouvelles
compétences et favoriser la mise en œuvre de partenariats commerciaux.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 17/10/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas