Les revenus publicitaires augmentent de 26% aux Etats-Unis

Par 27 septembre 2005
Mots-clés : Future of Retail

Elle court, elle court, la pub sur la toile !... Au premier semestre 2005, les annonceurs ont dépensé 5,8 milliards de dollars pour faire de la publicité en ligne, une augmentation de 26% par...

Elle court, elle court, la pub sur la toile !... Au premier semestre 2005, les annonceurs ont dépensé 5,8 milliards de dollars pour faire de la publicité en ligne, une augmentation de 26% par rapport au premier semestre 2004.

Le boom est dû, en première position à la croissance des publicités liées aux moteurs de recherche, explique l'Interactive Advertising Bureau (IAB) qui a publié ces chiffres lundi, avec PrivewaterhouseCoopers (PWC). Ces recettes représentent 40% du total des recettes publicitaires sur Internet. Les bannières publicitaires, elles, représentent 20% des recettes.

"La croissance solide de ce type de revenus montre que les directions marketing accorderaient une part de plus en plus grosse de leur budget publicitaire à Internet", explique David Silverman, associé chez PWC. "C'est un développement naturel, puisque les enquêtes montrent que les consommateurs passent de plus en plus de leur temps média en ligne."

Au deuxième trimestre 2005, les annonceurs ont dépensé 3 milliards de dollars pour placer leurs publicités en ligne.

Le segment qui a la croissance la plus rapide est celui des publicités qui incorporent des audio et vidéo, le "rich media".

Le seul segment qui recule est celui des sponsors en ligne : un annonceur sponsorise un site entier. Ils ne représentent plus que 5% des revenus publicitaires sur Internet contre 9% sur la même période l'année dernière.

(Atelier groupe BNP Paribas- 27/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas