Le RFID, booster de l'industrie chinoise

Par 28 août 2007
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Le marché chinois des technologies RFID à ultra haute fréquence (UHF) devrait croître de 80% d'ici 2011. Les activités supply chain devraient être les premières concernées par cet essor...

Le marché chinois des technologies RFID à ultra haute fréquence (UHF) devrait croître de 80% d'ici 2011. Les activités supply chain devraient être les premières concernées par cet essor.
 
Le marché chinois des applications RFID à ultra haute fréquence (UHF) devrait croître de plus de 80% sur les cinq prochaines années, selon un rapport réalisé par le cabinet IDC. En valeur, le chiffre d'affaires de ce secteur émergeant s'élèverait donc à 650 millions de dollars à l'horizon 2011, un véritable boom au regard des 10% que représentent aujourd'hui les technologies UHF sur l'ensemble de l'activité RFID. Les activités de supply chain devraient être les principales bénéficiaires de cette forte progression, indique le cabinet d'analyse.        
 
Une priorité du gouvernement
 
Et cette pénétration des activités de supply chain d'être stimulée par le programme gouvernemental "863". Ce dernier, partie intégrante du 11ème plan quinquennal chinois (2006-2010), est en effet consacré au développement de l'industrie nationale via l'adoption de cette technologie. Cette nouvelle priorité du gouvernement devrait produire ses effets puisque la part du marché des technologies RFID destinées aux activités supply chain devrait s'accroître de 90% sur les cinq années à venir. Au total, cette activité pèsera plus de 40% du marché des applications RFID, selon les estimations d'IDC.
 
Stimuler l'ensemble du secteur industriel
 
Second secteur à connaître une émergence d'envergure du RFID, la gestion d'actifs pèserait à son tour plus d'un quart de ce marché à l'issue de la période, soit une croissance également très forte de 70%. "L'établissement de standards RFID UHF nationaux permettra le développement des technologies RFID qui elles mêmes stimuleront l'ensemble de l'industrie à travers un déploiement accru et une réduction des coûts de mise en œuvre. En outre, ces standards devraient éliminer les barrières à l'entrée du marché domestique et créer les conditions de l'émergence de nouvelles applications RFID UHF", explique Freda Tong, analyste en chef du département Chine chez IDC.

(Atelier groupe BNP Paribas - 28/08/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas