Quand la RFID guide les malvoyants

Par 03 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Un réseau de transpondeurs RFID émaille les rues d'une ville italienne et transmet des informations de géolocalisation aux personnes malvoyantes.

(cliquez pour agrandir)
Les personnes malvoyantes se repèrent par transpondeurs RFID interposés. A l'initiative de l'Institut pour la protection et la sécurité des citoyens (IPSC), la ville italienne de Laveno a été équipée d'un réseau dense de plus de mille deux cent de ces systèmes de radiofréquence. Celui-ci permet aux personnes dotées d'un dispositif dédié - constitué d'une canne, ainsi que d'un smartphone adapté - de bénéficier d'informations de navigation à travers toute la ville.
La RFID comme point de repère
Le principe est simple. Une antenne située sur ladite canne active le transpondeur RFID lorsque le porteur passe à proximité. Cette opération se répète à chaque transpondeur rencontré le long du parcours. En réponse, ce dernier communique son code ou tag identifiant au téléphone mobile de la personne. Le mobile, préalablement enrichi d'une base de données recensant géographiquement les références de chaque transpondeur, est ainsi capable de renseigner l'utilisateur sur sa position et son environnement direct.
Guide portatif
L'ensemble de ces informations est transmis par signaux sonores à la personne malvoyante via une oreillette Bluetooth. "Un simple bip peut vous aider à vous maintenir sur la bonne voie, ou si vous faite face à un feu tricolore, le système vous indique quand traverser", a déclaré Marc Sironi, responsable du projet auprès de la Commission européenne. La base de données géographique peut bien sûr être mise à jour. Fort du succès de cette initiative pilote, l'IPSC a décidé d'étendre le dispositif à certains espaces commerciaux. Des questions telles que la confidentialité des données transmises ne sont cependant pas tranchées.        

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas