La RFID prend le bus avec les élèves

Par 20 mars 2008

Le système de radio-identification ZPass permet de connaître le moment où un élève monte ou descend du bus scolaire. Les informations sont transmises à l'école via une base de données centralisée.

La montre "Whereabout clock" permettait déjà de localiser les membres de sa famille via les ondes émises par leur téléphone portable. Et donc de vérifier si le petit dernier était bien présent en classe. Le fournisseur de solutions d'inspections Zonar Systems permet désormais de connaître le moment précis où un élève entre et sort du bus scolaire. Ce, via le système de radio-identification ZPass™. Celui-ci comprend dans un premier temps une carte RFID que le jeune voyageur doit porter sur lui, dans son cartable ou sa trousse. Lorsque l'enfant pénètre ou descend du car, un lecteur dédié enregistre son passage. L'heure, la date et le lieu sont alors envoyés vers une base de données centralisée, à laquelle chaque rectorat peut accéder depuis n'importe quel navigateur web utilisant l'application de gestion des données Zonar Ground Traffic Control™.
La RFID veille sur les enfants et les bus
En cas de problèmes, les responsables scolaires peuvent alors avertir directement les parents. Le but étant évidemment d'assurer aux parents que leur enfant ne court pas de risque sur le chemin qui le sépare de son domicile. "Nous avons réalisé une première phase de test qui s'est révélée un succès", souligne John Harris, responsable des services de transport pour le rectorat de la ville de Quincy (Etat de Washington). Et d'ajouter : "Ce dispositif est une véritable assurance pour les parents, qui l'apprécient beaucoup". A noter : les enfants ne sont pas les seuls à être pistés. Le ZPass, combiné à une autre technologie estampillée Zonar et qui permet de capturer des données en quatre dimensions (latitude, longitude, heure et vitesse), donne également la possibilité de suivre l'itinéraire complet des bus scolaires.
Des données personnelles verrouillées
Le système soulève cependant quelques interrogations au niveau du respect de la vie privée. Des soupçons que Bill Brinton, responsable du marketing pour Zonar, s'empresse de dissiper : "la localisation de l'élève n'est effective que lorsque celui-ci entre dans le bus. Quant aux données personnelles inscrites dans la carte, elles sont verrouillées et contrôlées par les districts scolaires". La localisation par RFID des biens et des personnes est de plus en plus sollicitée. La ville italienne de Laveno a ainsi déployé un réseau de transpondeurs RFID capables de transmettre des informations de navigation aux personnes malvoyantes qui disposent d'un récepteur dédié.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas