Les RH plébiscitent toujours plus les technologies… sans les utiliser

Par 30 juin 2015 2 commentaires
Les ressources humaines préfèrent le papier à l'écran

Le cabinet Tower Watson a voulu savoir comment les ressources humaines des différentes entreprises envisagent les technologies. Ses conclusions ? Les RH aiment les innovations mais ne les utilisent pas nécessairement.

On savait les différents responsables des ressources humaines très friands d’innovations pour le recrutement comme pour la formation. Mais qu’en est-il des innovations plus technologiques ? Le cabinet de conseil Tower Watson a mené l’enquête et le constat est assez surprenant : la technologie est plébiscitée mais reste peu utilisée. Pour mener son étude, le cabinet a interrogé des responsables RH de quelque 800 entreprises dans une quarantaine de pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie.

Les RH aiment les technologies mobiles
61 % des responsables RH sondés utilisent ou ont prévu d’utiliser les technologies mobiles.
 

Parmi tous ces sondés, 88 % entendent dépenser autant ou plus que l’année précédente pour les technologies. Ils sont même 61 % à vouloir investir le mobile en 2015 contre 41 % l’année précédente. La volonté est donc claire d’aller vers plus de technologies dans les missions des ressources humaines. L’enquête note même une accélération des renouvellements des plateformes en ligne de management (tous les 3 à 5 ans contre 5 à 7 ans précédemment).

Malgré cette volonté claire d’aller vers une digitalisation des ressources humaines, les outils restent encore sous-exploités si l’on en croit l’étude. C’est un peu le paradoxe que l’enquête met en avant. Ainsi, parmi les responsables RH utilisant des technologies pour la gestion des salaires, 79 % pensent les outils numériques mis en place efficaces. Dans le même temps, ils sont 47 % à toujours utiliser du papier. Et l’on retrouve la même disproportion dans le management et le recrutement : à chaque fois, les outils du digital sont jugés efficaces mais les RH utilisent encore très largement le papier.

On pourrait dès lors s’interroger sur les raisons d’un tel écart entre la volonté d’aller vers le numérique et les usages. Peut-être la lenteur des changements d’habitudes peut entrer en ligne de compte. Sans doute aussi la volonté demeure chez les RH de ne pas trop abandonner l’humain au profit des technologies. D’ailleurs, le projet gagnant du dernier HRackaton de l’École 42 n’est pas tout à fait une innovation digitale. L’équipe Gravity de Danone a en effet reçu le grand prix pour sa volonté de faire se rencontrer les employés de la marque et des intervenants extérieurs autour de plusieurs événements.

 

Presenting the Danone Gravity app!

Posted by Work at Danone on samedi 28 mars 2015

                        Le projet Gravity promeut les rencontres humaines plutôt que les innovations digitales seules.
 

Le paradoxe ne semble toutefois pas l’apanage des responsables des ressources humaines. Une enquête récente de Dell mettait en avant le même problème pour les employés de bureau plus largement. Tous voulaient alors plus d’outils numériques mais 56 % considéraient les humains plus efficaces dans la majorité des tâches.

Haut de page

2 Commentaires

Il y a certainement du retard du côté de la RH en matière de digital.
Toutefois comme l'illustre notre gagnant du #HRackathon, l'innovation digitale RH n'est pas -pour l'instant et heureusement- de remplacer l'humain mais bien de le valoriser, et d'en stimuler l'engagement et le développement. Un peu plus délicat à "maîtriser" que des marchandises ou des informations... toujours bon à le rappeler.

Soumis par David Guillocheau @talentys (non vérifié) - le 30 juin 2015 à 20h26

Les RH plébiscitent toujours plus les technologies…sans les utiliser http://www.atelier.net/trends/articles/rh-plebiscitent-toujours-plus-technologies-utiliser_436368
NON ! 300 DRH en seront la preuve sur #DIGITALRH http://digital-rh-meeting.fr/

Soumis par DIGITAL RH (non vérifié) - le 01 juillet 2015 à 10h20

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas