La RIAA attaquée par une internaute

Par 03 octobre 2005
Mots-clés : Smart city

Tanya Andersen est une mère célibataire de 41 ans, mère d'une petite fille de huit ans. La RIAA l'accuse d'avoir téléchargé à 4h24 du matin un morceau du genre ''gangsta rap'' sous le pseudonyme...

Tanya Andersen est une mère célibataire de 41 ans, mère d'une petite fille de huit ans. La RIAA l'accuse d'avoir téléchargé à 4h24 du matin un morceau du genre "gangsta rap" sous le pseudonyme gotenkito@kazaa.com. La mère de famille dément avoir téléchargé cette musique étant donné qu'elle n'aime pas le rap et qu'elle ne se lève pas la nuit.
Andersen attaque donc la RIAA pour violation de l'Oregon RICO Act ( Racketeer Influenced and corrupt Organizations ), fraude, procédure abusive ou encore violation du Computer Fraud and Abuse Act.
L'accusation porte notamment sur l'utilisation par la RIAA d'un logiciel espion, MediaSentry. Ce logiciel détecterait le téléchargement illégal de fichiers sur un ordinateur et identifierait son adresse IP. C'est lui qui aurait permis à la RIAA de déposer des centaines de plaintes contre des particuliers qui téléchargent illégalement.
La RIAA revendrait les informations obtenues grâce au logiciel au Settlement Support Center, une firme de recouvrement de dettes. L'association communiquerait également les noms des personnes jugées. Cette association serait mandatée par la RIAA pour pousser les personnes poursuivies à verser des sommes d'argent astronomiques contre l'abandon des poursuites judiciaires.
Tanya Andersen n'a été prévenue de la tenue du procès auquel elle est mêlée qu'en février 2005 alors que les poursuites couraient depuis mi-2004. Elle affirme donc n'avoir pas eu le temps nécessaire pour préparer sa défense.
En plus de s'être introduite illégalement dans son ordinateur, MediaSentry aurait falsifié des données pour faire de Tanya Andersen une pirate du téléchargement. Il semblerait donc que la RIAA, justicière des réseaux de P2P, n'ait pas utilisé des moyens tout à fait légaux pour faire justice...
A ce sujet, lire aussi :

EDonkey rend les armes, BitTorrent entame sa reconversion (29/09/2005)
SanDisk intègre une technologie anti-piratage à ses cartes de mémoire flash (28/09/2005)
754 nouveaux internautes sous le feu de la RIAA (01/09/2005)
(Atelier groupe BNP Paribas- 03/10/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas