RichAnalysis facilite la lecture des données ouvertes

Par 18 novembre 2010
Mots-clés : Smart city, Europe
graphiques

La plate-forme propose des services de visualisation par graphique ou cartes des informations brutes que les particuliers et professionnels peuvent désormais avoir à leur disposition.

Si les données - publiques et privées - s’ouvrent de plus en plus au grand public et aux professionnels, les informations mises à leur disposition le sont la plupart du temps sous forme brute. Pour rendre véritablement accessibles les données, il faut les convertir en schémas, cartes, tableaux et autres graphiques, explique à L’Atelier David Biscarrat, directeur de RichAnalysis. La société propose sur une plate-forme en ligne plusieurs solutions de visualisation : richgraphs (pour les graphiques), richmaps (pour les cartes), etc. L’utilisateur commence par se connecter au site. Il peut alors uploader un fichier Excel. Et choisir l’une des solutions proposées, pour convertir automatiquement ces données en graphiques ou en arborescence, par exemple.

Aider les décideurs à donner du sens aux données

Le service RichCarto permet par exemple de visualiser sous une carte Google Maps un listing d’adresses postales. “Nous aidons les décideurs à donner du sens aux données qu’ils possèdent déjà, mais qui sont peu lisibles, dans des tableurs”, précise le responsable. Avant d’ajouter : “le volume d’informations disponible est aujourd’hui colossal. Encore faut-il traiter ces données, et les analyser”.  David Biscarrat précise qu’il s’agit aussi bien de données privées – données commerciales, financières, ou concernant les relations humaines – que de données publiques.

Dans le cadre de l'Open Data

Le mouvement d’ouverture des administrations, amorcé il y a plusieurs années, est aujourd’hui une réalité”, affirme-t-il. Les outils de visualisation développés par la société permettent à l’utilisateur final de traiter des informations auparavant inutilisables. Des options interactives sont par ailleurs ajoutées, pour permettre de zoomer, ou de filtrer les données présentées sur une carte. L’objectif étant ensuite de partager les tableaux et autres infographies à ses contacts, en interne ou en externe.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas