Rio : le précurseur du baladeur numérique rend les armes

Par 30 août 2005
Mots-clés : Future of Retail

La marque Rio, la première à avoir commercialisé des baladeurs numériques au format MP3, est condamnée au silence. Raison invoquée : le secteur demande trop d'investissements et...

La marque Rio, la première à avoir commercialisé des baladeurs numériques au format MP3, est condamnée au silence. Raison invoquée : le secteur demande trop d'investissements et le retour n'est pas satisfaisant. Rio subit en fait l'écrasante supériorité de l'iPod d'Apple sur le marché.

Le japonais Denon & Marantz Holdings qui détient Rio depuis 2003 a récemment cédé ses licences à Sigmatel et annoncé que la marque cesserait ses activités le 30 septembre prochain.

"Le Marché de l'audio numérique évolue de telle manière que pour prendre l'avantage sur la concurrence nous devons nous focaliser sur la création d'ensembles de matériels haut de gamme pour particuliers, compatibles avec une variété de produits et de services", affirme Vic Pacor, président de D&M Holdings.

Rio, marque emblématique de l'essor du format MP3, a subi dès 1998, année de son lancement par Diamond Multimedia, les attaques de la RIAA (Recording Industry Association of America) qui estimait que les baladeurs numériques étaient l'apanage des pirates. La marque Rio a plus tard été revendue à D&M Holdings, qui n'a pas réussi à l'imposer face au produit phare d'Apple, l'iPod.

(Atelier groupe BNP Paribas - 30/08/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas