Robobraille convertit le texte pour les malvoyants

Par 13 mai 2008
Mots-clés : Smart city

Ce service web propose de traduire en braille et en version audio des documents écrits numérisés. Pour bénéficier du service, il suffit à l'utilisateur d'envoyer un e-mail accompagné du texte à convertir.

La problématique de l'accès à l'information des aveugles et personnes malvoyantes trouve une nouvelle solution en ligne. Développé par des chercheurs européens - financés via le programme communautaire eTEN -, le service web RoboBraille se propose de convertir en braille et en fichiers audio toute sorte de documents écrits. "Cela fait vingt ans que nous travaillons sur ce type d'applications à travers le développement de solution logicielles de conversion en braille, mais nous nous sommes aperçus que les utilisateurs trouvaient ces programmes difficiles à utiliser", explique Lars Ballieu Christensen, coordinateur du projet. La simplicité a donc présidé à la conception de cette application. Elle ne nécessite en effet aucune autre compétence que celle d'envoyer un e-mail.
Conversion par e-mail
L'utilisateur n'a qu'à attacher en pièce jointe d'un message électronique le document qu'il veut se faire traduire en braille. Une fois arrivé sur les serveurs dédiés, le contenu texte est automatiquement analysé et traduit - en version braille numérisée ou au format audio grâce à un système de conversion text-to-speech - par des agents logiciels. L'utilisateur se voit ensuite retourner ses documents traduits toujours par courrier électronique. Les versions reçues sont compatibles avec les imprimantes pouvant  reproduire le braille ainsi qu'avec certains appareils d'affichage à retour tactile. A noter : RoboBraille peut prendre en charge des versions aussi diverses que le texte sans mise en forme, les documents Word, ainsi que les formats HTML et XML. Le service assure d'ores et déjà la conversion braille et audio de cinq langues européennes dont l'anglais, le danois, l'italien, le grecque et le portugais. Le français et le lituanien ne sont pour le moment convertibles qu'en versions sonores.
Evolutions en perspective
Des développements sont par ailleurs en cours pour que le service permette la conversion des formats PDF et de textes scannés. RoboBraille aurait produit en moyenne près de cinq cent documents traduits par jour depuis sa mise en service. L'application étant capable d'en traiter jusqu'à quatorze mille quotidiennement, selon les chiffres fournis par les initiateurs du projet. La conversion en braille d'un texte non mis en forme ne prendrait pas plus d'une minute, selon ces mêmes chiffres. Outre les malvoyants, RoboBraille est adapté aux personnes dyslexiques ou encore illettrées. Le service est gratuitement mis à disposition de ces populations. Une version commerciale dédiée aux professionnels est également proposée.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas