Les robots apprennent l'interaction humaine

Par 23 août 2007
Mots-clés : Smart city

Le fonctionnement du cervelet vient d'être reconstitué électroniquement. Equipés d'un tel système, les robots seraient enfin à même d'interagir comme les hommes...

Le fonctionnement du cervelet vient d'être reconstitué électroniquement. Equipés d'un tel système, les robots seraient enfin à même d'interagir comme les hommes.
 
Ils dansent, se repèrent, accueillent les visiteurs. Mais en matière d'interaction, les robots avaient encore du chemin à faire. Une grande distance vient d'être parcourue par les chercheurs de l'université de Grenade, et en particulier par ceux de l'UGR, le département d'architecture et de technologies des systèmes informatiques. Dans le cadre du projet Sensopac, ils ont réussi à reconstituer - électroniquement parlant - un cervelet humain (voir illustration).
 
Langage, musique, mouvements
 
Comme l'explique l'université canadienne McGill, cette partie du cerveau "coordonne nos mouvements pour leur donner précision et fluidité". Ce à quoi il faut ajouter le traitement du langage et de la musique. "Même si les robots sont de plus en plus importants (...) ils ne sont pas encore capables de réaliser des tâches similaires à celles d'un simple mammifère", précise le professeur Eduardo Ros Vidal, en charge de l'UGR. Et d'ajouter que pour les robots, "l'apprentissage contenu en temps réel est encore considéré comme un problème".
 
De meilleurs robots et la lutte contre Alzheimer

Problème qu'aidera à résoudre l'implantation de ce e-cervelet. D'autres applications sont envisagées, en particulier dans la lutte contre les maladies de Parkinson et d'Alzheimer. Pour parachever leur œuvre, les chercheurs espagnols estiment qu'il faut encore fabriquer de la peau pour les robots. Non seulement pour l'esthétique, mais également pour copier au plus près notre système sensitif, et donc notre façon d'interagir.

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/08/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas