Quand les robots sociaux changent la donne du marketing sur Twitter

Par 01 février 2012
Mots-clés : Smart city, Amériques
réseau social composé de robots

Les robots (bots) sur Twitter sont plus efficaces que jamais. Ils ne réagissent plus seulement aux mots-clés, mais peuvent réellement influencer les relations entre humains.

Les comptes automatisés sur Twitter - souvent appelés « social bots » - pourraient profondément modifier le paysage du marketing des médias sociaux. De nombreux utilisateurs du secteur des micro blogs ont déjà été confrontés aux bots sociaux qui réagissent à des mots-clés dans leurs tweets. Une pratique efficace pour susciter une interaction bot-humain, sous la forme d'un code capable de reconnaître un certain sujet pour transmettre une information pertinente et utile. Mais, aujourd'hui, les ingénieurs du social ambitionnent de mesurer l'efficacité de l'utilisation des bots pour interconnecter les utilisateurs, et, de la sorte, influencer et accroître les connexions entre les êtres humains. Dans une étude menée de septembre à novembre 2011 par la Pacific Social Architecting Corporation (PacSocial), les bots ont été programmé pour susciter les connexions entre les utilisateurs de groupes cibles et leur succès dans l'accroissement du nombre de suiveurs, mentions, tweets et retweets entre utilisateurs a été mesuré.

Un potentiel glissement dans les stratégies digitales et le recrutement

Les conclusions peuvent être très intéressantes pour le marketing des marques, des services qui se disent développer les réseaux de clients Twitter et l'interaction en ligne, et affectera l'interaction entre les clients et les rôles du community manager au sein des entreprises. Ces développements pourraient entraîner un glissement dans la stratégie des entreprises de médias sociaux en permettant d'automatiser, en grande partie, la constitution des communautés, critiques en matière de présence en ligne. On trouve, sur le marché du travail, de nombreuses personnes qui se targuent d'être bonnes en matière de mobilisation de communauté, mais comme le fait remarquer un auteur de la recherche dans TechReveiw : « Peut-on chiffrer ces prétentions ? »

Les interactions suscitées par les bots sont plus nombreuses et plus efficaces

L'interaction bot-utilisateur s'est accrue notablement : en moyenne, les bots ont, chacun, attiré 62 suiveurs au total et 16 suiveurs dans leurs groupes cibles respectifs, soit environ 5% de chaque groupe.  Quant à l'effet sur les connexions entre humains, les bots sociaux ont suscité un accroissement de 43% de nouveaux suiveurs entre les groupes cibles. Une des tactiques utilisées était de suggérer un utilisateur à un autre, le tweet généré par le bot disant « Utilisateur A, regarde mon ami, l'Utilisateur B. » Un résultat obtenu grâce à la capacité naissante des bots de détecter les intérêts généraux d'autres utilisateurs. La capacité d'automatiser, au bout du compte, la croissance et la gestion d'une communauté pourrait profiler l'équipe marketing d'une marque et booster son efficaité et son rendement.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas