Rôle charnière des systèmes d'information pour les collectivités

Par 23 novembre 2007

Les SI des collectivités territoriales ne sont plus de simples auxiliaires du système. Ils en deviennent le noyau. Certains obstacles restent cependant à surmonter pour permettre la mise en place d'organisations dématérialisées efficaces.

(cliquez pour agrandir)A l'heure de la généralisation des services administratifs en ligne, les systèmes d'information prennent une importance croissante dans le fonctionnement des collectivités territoriales, estime le cabinet Mazars dans une étude dédiée au rôle du SI dans la relation citoyens et la performance administrative*. Le pôle permet en effet de moderniser l'organisation territoriale. Et de permettre aux collectivités de se diriger harmonieusement vers un fonctionnement dématérialisé. "Le SI est perçu aujourd'hui comme un moyen d'accroître la productivité, la réactivité, la performance et la communication des directions et des services", explique Bernard Méliet, directeur du pôle Collectivités chez Mazars.
Vers l'e-collectivité
Et d'ajouter : "Il permet également d'améliorer les services offerts aux usagers, de simplifier les procédures internes et externes ou encore de mettre en place un système de pilotage et de décision. Ce qui prouve que l'e-collectivité et l'e-administration sont perçues comme un enjeu majeur pour le développement et l'organisation des collectivités". Pour réussir cette marche vers l'e-collectivité ou l'e-administration, le cabinet précise les défis que doit relever le secteur sur la période 2008-2009 : généraliser la dématérialisation des échanges, mettre en place un SI décisionnel, accroître les échanges et l'interactivité avec les citoyens, et faciliter l'accès des agents au SI.
Un rôle stratégique ralenti par certains obstacles
Des actions d'autant plus importantes à mener à terme qu'aujourd'hui certains facteurs bloquants empêchent le secteur de prendre toute son ampleur. Les systèmes d'information des communautés d'agglomération restent en effet encore très peu mutualisés avec ceux des villes membres. Empêchant ainsi la mise en place d'une gouvernance efficace. Autre frein : la difficulté de recrutement de personnel spécialisé. Alors que le rôle du responsable du SI devient de plus en plus complexe et que ses décisions impactent désormais l'organisation même des collectivités, la pénurie de salariés peut entraver la tenue de certains projets et objectifs.
*Enquête menée auprès de 360 DSI et DG de collectivités territoriales.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas