Le rôle du département informatique divise au sein des entreprises

Par 08 novembre 2012 Laisser un commentaire
IT en entreprises

Les professionnels qui travaillent dans le secteur ont une perception de leur métier encore différente de celle qu'ont les autres collaborateurs. Tous se rejoignent par contre sur l'importance à venir du département.

Au sein des sociétés, le rôle du département informatique est différemment perçu, selon que l'on prenne le point de vue des professionnels du secteur et du reste des employés. Une étude menée par InformationWeek auprès d'un peu moins de quatre cents collaborateurs, issus ou non du secteur IT, révèle en effet qu'une majorité des premiers estiment leur secteur comme raisonnablement innovant et efficace, quand les autres auraient une opinion moins enthousiaste. Des disparités qui se traduisent pas des chiffres : 60 % des personnes travaillant dans le département informatique jugent que ce dernier fait partie intégrante du business, quand seulement 43 % des autres collaborateurs le pensent. De même, ces derniers considèrent majoritairement (54 %) le département informatique comme devant fournir des services de maintenance et du support informatique, quand seulement 39% des salariés du secteur IT ont la même opinion.

Facilitateur ou preneur de décisions ?

Dans la même veine, plus de huit collaborateurs sur dix jugent que le département doit être un facilitateur pour l'entreprise, et pas un preneur de décision. Là, la différence est moins marquée entre les deux mondes : près de 70 % des employés IT pensent que leur rôle doit en effet être celui-ci. Côté satisfaction des services apportés, le décalage de perception est le même : les deux tiers des personnes du secteur technologique pensent que les collaborateurs sont de modérément à complètement satisfaits de la qualité, de la rapidité et du coût des projets IT. 50 % de ces mêmes collaborateurs le pensent. Selon ce rapport, cette différence viendrait d’un manque de clarté quant aux statuts et aux fonctions des responsables informatiques à l’intérieur des entreprises.

Plus d'importance à venir

Reste un point d'accroche cependant : à peu près 60 % des deux groupes se rejoignent sur l'importance à venir de l'IT en interne, et pensent que le département deviendra de plus en plus indispensable au succès de l'entreprise d'ici les deux prochaines années. Mais les moyens pour y parvenir risquent aussi de poser des difficultés : 37% des personnes interrogées issues du département IT admettent que le budget consacré aux différents projets innovants varie fréquemment, et 24% d’entre eux avouent devoir convaincre les cadres dirigeants de l’entreprise pour se voir allouer un budget correspondant à l’importance d’un ou plusieurs projets. Des budgets qui seraient parfois validés sans leur participation.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas