Royaume-Uni : la culture de l'innovation doit s'enseigner dès l'école

Par 01 décembre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe

Pour favoriser le développement d'une ''culture de l'innovation'', il est nécessaire d'intégrer ces nouvelles pratiques dès le plus jeune âge. C'est pourquoi Futurelab conseille l'introduction des réseaux sociaux ou encore du mind-mapping à l'école.

L'utilisation du networking et d'outils d'intelligence collective stimule l'esprit créatif et la prise d'initiatives chez les jeunes. La conclusion est proposée par Futurelab, qui lance un guide de bonnes pratiques pour généraliser l’utilisation des TIC dans les écoles britanniques. L’organisation spécialisée dans l’éducation innovante préconise l’utilisation de technologies digitales et interactives, d’espaces d’enseignement virtuels, d’outils mobiles, de jeux vidéo et de réseaux sociaux. Selon elle, il ne faut plus que les enseignants se cantonnent à un programme donné. Ils doivent enrichir celui-ci à l’aide de ces nombreuses plates-formes communautaires pour ainsi, eux-mêmes, initier des nouvelles pratiques. Des sites comme Go2Web2.0 leur fournissent un listing de plus de mille applications Web 2.0.
Les réseaux sociaux d'apprentissage
Autre usage encouragé : celui des plateformes d’échanges d’information telles Yack Pack, portail d'échange de messages oraux, eyejot, site d’échange de messages vidéo ou encore grupthink. Cet espace en ligne permet de poser des questions ouvertes, de recevoir un grand nombre de réponses tout en fournissant des outils de navigation pour s’y retrouver. En fait, les élèves doivent apprendre à gérer eux-mêmes de nombreux flux d’information. Selon Futurelab, le mind-mapping ou encore Compendium peuvent les aider à y parvenir. Ces outils hypermedia de cartographie sémantique interactive permettent de représenter graphiquement des idées, concepts ou informations ainsi que de les partager. 
Devenir un "champion de l'innovation"
Les "champions de l’innovation" apparaissent comme les nouveaux modèles aussi bien des élèves que de leurs professeurs. Le but est que chacun puisse devenir créateur et membre de communautés de connaissances de plus en plus étendues. Les auteurs indiquent tout de même que tout en promouvant la prise de risques, un contrôle strict doit être opéré. L’utilisation des nouvelles technologies ne doit servir que de tremplin à l’amélioration des pratiques existantes. La publication d'un tel rapport n'est pas chose anodine au Royaume-Uni. Le pays est à l’initiative de nombreux  projets qui relient éducation et technologies, comme ‘e-Strategy’ et EScape.
** 'Promoting Transformative Innovation in Schools'

Haut de page

1 Commentaire

Je suis tout à fait convaincu de la justesse des vues de Futurlab et du mouvement qui s'annonce en Grande Bretagne et aux USA. La Finlande a déjà implanté le Mind Mapping et son système éducatif est un des meilleurs au monde.

Soumis par Philippe Boukobza (non vérifié) - le 09 décembre 2008 à 11h13

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas