Rumeur Publique est placée en redressement judiciaire

Par 13 novembre 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Le Tribunal de Commerce de Nanterre a prononcé le 29 octobre dernier l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire concernant l’agence de relations de presse Rumeur Publique ...

Le Tribunal de Commerce de Nanterre a prononcé le 29 octobre dernier l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire concernant l’agence de relations de presse Rumeur Publique, créée en 1988, spécialisée sur le secteur des technologies de l’information et de la communication. Des investissements importants effectués en 2001 pour permettre de traiter un volume de chiffre d’affaires en forte croissance sont à l’origine des difficultés de Rumeur Publique. En effet, le chiffre d’affaires réalisé en 2001 s’élève à 4 millions d’euros, contre une estimation de 5 millions d’euros. A la demande des dirigeants de l’agence, le Tribunal a ouvert une procédure de redressement judiciaire, régime général, avec une période d’observation de six mois. Un an après l’apparition de ses premières difficultés, l’agence a réussi sa restructuration, notamment en réduisant ses effectifs. Rumeur Publique est à nouveau profitable et est en mesure de faire face à son développement dans les meilleures conditions. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 13/11/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas