Safeplug offre l’anonymat aux Internautes

Par 27 novembre 2013
Réseaux

Pour séduire le grand public, les solutions d’anonymat sur Internet élaborent des solutions sur mesure s’appuyant sur des réseaux de volontaires.

Alors que Twitter vient de présenter sa riposte aux assauts répétés de la NSA et autres agences gouvernementales à travers le monde contre les données de ses utilisateurs. En adoptant notamment une nouvelle politique de cryptage des informations sur ses services, les initiatives visant à sécuriser l’utilisation d’Internet se multiplient. Une stratégie privilégiée et touchant directement à la source des données transmises vise à rendre anonyme la connexion Internet, rendant impossible l’analyse des données d’un utilisateur clairement identifié.  Jusqu’à présent le principal logiciel rendant les flux anonymes, Tor, présentait de nombreuses lourdeurs rendant son utilisation délicate pour les particuliers. PogoPlug développeur de solutions cloud s’appuie sur la technologie de “mix network” utilisée par Tor pour proposer un produit de masse, SafePlug, intégrant des fonctionnalités de protection d’identité avec une prise en main rapide et flexible.

Un filtrage optimisé par la puissance des réseaux

Alors que Tor nécessitait le téléchargement de plusieurs logiciels ainsi qu’un nouveau navigateur sur chaque appareil utilisé, Safeplug se présente sous la forme d’un boitier pouvant être branché à n’importe quel terminal domestique immédiatement. Fonctionnant à la manière d’un proxy, il agit comme un intermédiaire entre les plateformes reliées au terminal et le web. Le traffic suit en effet une route indirecte, ce procédé dissimulant l’adresse IP aux services en ligne. Les données passent ainsi par trois « relais » animés par des volontaires et sont constamment encryptées, les rendant anonymes à chaque maillon de la chaine. L’entreprise compte déjà près de 4000 relais à travers le monde, l’efficacité du filtrage est fonction de cette flotte alors que plus de 3 millions d’internautes quotidiens utilisent ce réseau. Par ailleurs, Safeplug qui se veut comme « un produit de masse facile d’utilisation » selon Jed Putterman chef de produit chez PogoPlug, dispose d’un filtre à publicités pouvant être modéré par les utilisateurs.  L’objectif principal de ce boitier est donc de protéger les adresse IP des utilisateurs et les différentes données annexes qui y sont généralement associées (localisation, comptes associés etc.).

Une offre personnalisée et flexible

Cependant l’offre développée avec le logiciel Thor fait face à de nombreux enjeux. En effet cette technologie entraine une baisse significative du trafic web.  En conséquence Safeplug propose un service à la carte en permettant aux utilisateurs de déconnecter certains de leurs appareils nécessitant un haut débit comme les télévisions connectées ou les consoles de jeux en réseaux. Enfin comme le pointe Mehmet Gunes, professeur à l’Université du Nevada et spécialiste des outils d’automation, SafePlug ne constitue pas une panacée,  les utilisateurs doivent également adapter leurs usages. Tor ne fait que brouiller le lien entre la source et la destination, mais les utilisateurs peuvent toujours laisser des traces en permanence  via des plug-in Flash ou d’autres applications intégrées. L’utilisation de ce type d’accessoires va donc de pair avec une vigilance toujours renforcée au niveau des usages.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas