La salive détermine si vous avez la capacité à être un bon patron

Par 03 janvier 2013
Mots-clés : femmes, salive, stress, Test, UGR
salive

Une étude menée par l'Université de Grenade indique que la salive serait un bon indicateur de la capacité des personnes à prendre des décisions.

De nombreuses études ont déjà montré comment le stress peut affecter la prise de décision chez un individu. Qui aurait cru qu’à travers la salive, on pouvait déterminer notre degré d’angoisse ? Cette composante cognitive peut être considérée comme l'un des moyens de faire face au stress que les gens ont.

Pour arriver à une telle conclusion, les chercheurs de l'Université de Grenade ont analysé le niveau de cortisol - l'hormone du stress dans la salive d'un groupe de bénévoles, à différents moments de tension. Afin de vérifier leurs capacités de décision et de réponse au stress, ces chercheurs ont évalué les actions et réactions de 40 femmes, lors de tests dits «Iowa Gambling Task».

Ces tests ont révélé un niveau plus élevé de cortisol chez les moins aptes à la prise de décisions dans une situation de stress que chez ceux qui ne paniquent pas quand il faut prendre des décisions risquées et importantes.

L'expérience a montré aussi que les femmes sont plus sensibles au stress, dans un premier temps,  avec une augmentation de leur cortisol mais qu'une fois le premier pic passé, elles se tranquillisent et récupèrent beaucoup mieux.

Certes, les femmes sont plus susceptibles au stress. Mais en revanche, grâce à ça, elles se préparent mieux à ce genre d'état et ont donc un meilleur contrôle de la situation que les hommes. Alors Messieurs, maintenant comprenez-vous mieux pourquoi il faut plus de femmes à des postes clés, postes où le stress fait parti du quotidien?

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas