Samsung construit une nouvelle usine d’écrans plats en Chine

Par 29 octobre 2002
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Samsung Electronics, spécialiste mondial de la fabrication d’écrans plats TFT LCD de nouvelle génération vient d’inaugurer la mise en chantier d’une nouvelle usine d’assemblage d’écrans TFT LCD ...

Samsung Electronics, spécialiste mondial de la fabrication d’écrans plats TFT LCD de nouvelle génération vient d’inaugurer la mise en chantier d’une nouvelle usine d’assemblage d’écrans TFT LCD dans le parc industriel de Suzhou, dans la province chinoise de Jiangsu. Les activités de la nouvelle usine débuteront au 3ème trimestre 2003. Elle produira des écrans TFT LCD de 14,1 et 15 pouces pour les ordinateurs portables et de 15, 17 et 18 pouces pour les moniteurs d’ordinateurs de bureau. L’usine devrait produire initialement près de 200 000 unités par mois. Cette production sera destinée au marché local. Grâce à cette usine chinoise, Samsung pourra mieux répondre aux demandes de ses clients, améliorer son service à la clientèle et raccourcir ses délais de livraison sur le marché local. Lors de l’inauguration, Yoon-Woo Lee, PDG de Samsung Electronics, a déclaré « la Chine est le marché le plus attractif pour l’industrie informatique en termes de potentiel de croissance pour le XXIème siècle ». La société, leader mondial de fabricant d’écrans plats TFT LCD depuis 1998, va poursuivre le renforcement de ses activités en Chine afin qu’un tiers des écrans TFT LCD produits par Samsung en Corée soit assemblé en Chine en 2006. De plus, Samsung a annoncé son intention de développer l’ensemble de sa production de semi-conducteurs et d’écrans plats en Chine. Samsung souhaite atteindre en Chine un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars en 2006. Par ailleurs, Samsung a également annoncé l’extension de son usine de semi-conducteurs de Suzhou, dont l’activité a débuté en 1996. Consacrée au départ à la production de systèmes LSI, l’usine a été étendue pour permettre la production de mémoires, produit très demandé en Chine actuellement. Les DRAM et SRAM pour téléphones portables figurent parmi les mémoires fabriquées dans cette usine. Samsung va aussi mettre en place un système complet intégrant la production, la recherche et développement et l’activité commerciale. La réponse à la demande du marché chinois comprendra des centres de recherche, des usines de fabrication de semi-conducteurs et d’écrans plats et des filiales commerciales. La ligne d’activité Device Solution Network de Samsung déploie des projets pour réaliser l’an prochain un centre de recherche et développement en Chine. Un programme de coopération avec les grandes universités chinoises est à l’étude afin d’attirer des jeunes talents et d’établir un réseau de scientifiques et d’ingénieurs. Le nombre de collaborateurs chinois recrutés sur place pour l’activité Device Solution Network devrait passer de 1 000 à ce jour à 4 500 en 2006. Objectif de Samsung : réaliser cette année un chiffre d’affaires de 830 millions de dollars en Chine, soit une progression de 87 % par rapport à l’an passé. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 29/10/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas