Samsung et Sony poursuivent leur partenariat pour les LCD

Par 10 avril 2006
Mots-clés : Smart city

Samsung Electronics annonce un accord avec Sony pour construire conjointement une nouvelle chaîne de production d'écrans à cristaux liquides de deux milliards de dollars. La coentreprise entre...

Samsung Electronics annonce un accord avec Sony pour construire conjointement une nouvelle chaîne de production d'écrans à cristaux liquides de deux milliards de dollars. La coentreprise entre Sony et Samsung a été crée en 2004 pour produire des écrans LCD de "Septième génération".
 
La nouvelle chaîne, de huitième génération, présentera une capacité mensuelle de 50000 unités et la production de masse y commencera à l'automne 2007. Les écrans seront découpés dans des dalles d'environ 2,2 sur 2,5 mètres, plus grandes que la génération précédente, ce qui permet d'augmenter les rendements. La coentreprise pourra ainsi tirer huit écrans de 46 pouces d'une plaque contre six avec la 7ème génération.
 
 "Sony et Samsung ont observé les nombreux bénéfices qu'il y avait à coopérer, à créer ensemble le marché, en profitant d'une amélioration des marges sur les écrans TV de 40 pouces," commente Lee Min-Hee, analyste chez CJ Investment & Securities. "Ils veulent recommencer avec un nouvel accord sur les écrans de plus grand gabarit."
 
Les ambitions initiales qui ont conduit à cette collaboration entre le Coréen, deuxième fabricant mondial de LCD et l'électronicien japonais Sony, étaient d'améliorer la qualité des produits et abaisser les coûts de production. Il faut désormais ajouter à ces raisons celle de gagner des parts de marché sur le segment LCD.
 
Cet accord devrait permettre à Samsung d'utiliser la puissance de la marque Sony pour conserver sa position sur ce marché, qu'il domine au niveau mondial avec 29% des parts de marché, devant LG (26%) et Matsuhita (25%).
 
Mais les deux concurrents de Samsung font également d'importants investissements pour accroître leurs capacités de production. Ainsi, Masuhita va débourser 1,6 milliard de dollars dans la construction d'une nouvelle usine opérationnelle l'an prochain, tandis que LG qui a multiplié par deux ses capacités de production cette année va également inaugurer une nouvelle chaîne en 2007.
 
La demande pour les grands écrans LCD destinés aux PC devrait croître de 50% au cours des trois prochaines années et la demande en écrans LCD pour téléviseurs devrait pour sa part tripler, selon la société d'étude DisplaySearch.
 
Face à la course aux capacités et à la concurrence qui pèsent sur les marges, les analystes s'attendent à ce que les petits producteurs du marché s'allient à leur tour pour survivre. Le nouveau partenariat entre Sony et Samsung survient ainsi après l'annonce par le Taiwanais AU Optronics, numéro trois mondial du LCD, de l'acquisition du concurrent de plus petite taille Quanta Display.
 

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/04/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas