Santé : BodyBeat analyse les sons émis par le corps pour le soigner

Par 18 juin 2014
BodyBeat

Un consortium de chercheurs américains ont mis un place un système de détection des sons corporels pour anticiper les problèmes de santé.

L’étude du corps et de ses actions permet d’en apprendre beaucoup sur la santé d’un individu. C’était déjà le parti pris par le projet SimSensei, un système de psychologue virtuel, étudiant le bien-être mental d’une personne via une caméra Kinect. Mais les sons émis par le corps pourraient se révéler aussi porteurs d’information pertinente sur la santé. Des chercheurs des universités américaines Cornell, Caroline du Nord et Rochester ont ainsi développé un système mobile de détection et d’interprétation automatique des sons corporels pour en observer les réactions physiologiques.

Un dispositif créé sur-mesure

Ce dispositif baptisé BodyBeat est composé de microphones, dotés de capteurs sensoriels piezo-électriques, placés sur la gorge de l’individu. L’appareil a été fabriqué sur-mesure, les microphones existants sur le marché ne permettant pas une analyse approfondie des sons autres que la voix humaine. Ce sont donc des microphones entourés de silicone qui permettent de détecter les sons au plus près du corps : les bruits de mâchoire, de respiration, le pouls, ou même, de toux. Le système a d’ores et déjà été testé sur 14 individus. À partir de l’analyse des caractéristiques acoustiques propres à différentes actions, les chercheurs ont créé un algorithme de classification des sons corporels. Ces informations peuvent être transmises sur smartphone Android, où une application dédiée analyse la dangerosité de ces sons.

Anticiper les problèmes de santé

On l’aura compris : les applications de ce dispositif sont d’abord médicales, et à visée préventive. BodyBeat est conçu pour anticiper les problèmes médicaux. Sous forme commerciale, Bodybeat prendrait la forme d’applications mobiles capables de suivre, par exemple, toujours au bruit, la consommation alimentaire, et ce, de façon journalière. À l’instar de l’application PlateMate qui propose de suivre le contenu calorique d’un plat mais nécessite de photographier tous ses repas, BodyBeat pourrait venir en complément et ainsi détecter quand une personne mâche ou boit. Et enverrait un rappel pour prendre la photo sur PlateMate, ou bien s’intégrer dans un dispositif tel que les Google Glasses. Une autre application permettrait par exemple d’analyser la fréquence et l’intensité de la toux ou d’une forte respiration pour anticiper les maladies pulmonaires. À l’avenir, les chercheurs prévoient de travailler avec des médecins pour détecter d’autres sons corporels, tels que les éternuements ou des types de toux spécifiques.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas