ScanBuy entrouvre son code 2D aux développeurs

Par 03 avril 2009
Mots-clés : Smart city, Europe

Le fournisseur de solutions de marketing mobile s'apprête à publier les spécifications de sa technologie de code à barres. Jusqu'à présent, le format était propriétaire et inaccessible.

Alors que les téléphones portables commencent à embarquer des lecteurs de code-barres 2D, il devient nécessaire de réfléchir à la mise en place d'un écosystème viable. Entre les formats ouverts et ceux propriétaires, ou encore entre les différentes normes en place, les entreprises utilisatrices ne savent pas forcément dans quelle direction innover. ScanBuy fait un pas en direction d'un environnement ouvert : il annonce son intention d'ouvrir au public les spécifications autour de son format propriétaire EZcode.
Généraliser l'usage du code-barre 2D
Pendant les semaines à venir, ScanBuy va publier les spécifications liées à l'encodage et au décodage du format, afin de permettre aux développeurs, gestionnaires de campagne et éditeurs d'utiliser ces codes. On ne sait pas encore si ce mouvement va se traduire in fine par la mise en open source totale de cette technologie. Quoi qu'il en soit, Jonathan Bulkeley, PDG de ScanBuy claironne qu'il " est temps de rendre cette technologie ouverte pour que tout le monde puisse l'utiliser et en bénéficier". La technologie EZcode a été développée initialement par l'ETH Zurich, avant d'être acquise par ScanBuy.
DataMatrix, QR Code, EAN-13
Elle est principalement utilisée en Europe, Amérique du nord, Amérique latine et sur certains marchés asiatiques. Ce, principalement pour des usages mobiles. Selon ScanBuy, ses solutions de code à barres mobiles supporteront aussi les formats DataMatrix, QR Code et les codes 1D comme l'EAN-13. Ces trois formats ont d'ailleurs été appelés récemment par le groupement GS1 à être considérés comme les uniques systèmes de représentation des données numériques à conserver pour unifier le secteur et simplifier la généralisation d'applications de code-barres 2D.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas