Schröder et Chirac pour la création d'un moteur de recherche franco-allemand

Par 27 avril 2005
Mots-clés : Europe

Jacques Chirac et Gerhard Schröder ont de grands projets en commun. D'abord ils doivent convaincre leurs concitoyens respectifs de voter oui au traité constitutionnel. Ensuite, il leur faut...

Jacques Chirac et Gerhard Schröder ont de grands projets en commun. D'abord ils doivent convaincre leurs concitoyens respectifs de voter oui au traité constitutionnel. Ensuite, il leur faut donner certaines impulsions à l'innovation. Mardi, à l'occasion du Ve Conseil des m inistres franco-allemands, les deux présidents ont présenté les quatre grands programmes communs qu'ils s'apprêtaient à lancer.
Deux d'entre eux sont en rapport avec le secteur de la santé . Il s'agit d'une part de mettre au point des équipements permettant de détecter des maladies à partir de l'analyse des tissus de la peau et d'autre part de développer des IRM de nouvelle génération, qui permettront d'étudier très finement le fonctionnement du cerveau.
Les deux autres grands programmes ont trait aux technologies de l'information . Les ministres souhaitent ainsi développer un moteur de recherche multimédia sur Internet pour l'image et le son ; l'institut Eurecome et le Groupe des écoles de télécommunications (GET) travailleront à ce projet en collaboration avec leurs homologues allemands.
Jacques Chirac et Gerhard Schröder ont également annoncé le lancement d'un programme visant à étendre l'usage de terminaux mobiles multimédias et de la téléphonie mobile en général. Les moyens passeront notamment par une collaboration des deux opérateurs historiques Deutsche Telekom et France Télécom, auxquels le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), Exalead, l'INA mais aussi des industriels comme Thomson apporteront leur aide autour du projet Quaero.
(Atelier groupe BNP Paribas - 27/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas