Scratch ouvre le développement aux très jeunes

Par 22 juillet 2008
Mots-clés : Smart city

Avec ce logiciel du Massachusetts Institute of Technology, les adolescents sont à même de développer et partager en ligne leurs créations : jeux vidéos, films d'animation, etc.

La programmation informatique n'est finalement qu'un jeu de construction. C'est ce que pourrait faire penser Scratch, à la fois langage et logiciel destiné aux jeunes, âgés entre 8 et 15 ans. Avec cet outil développé par le Media Lab du MIT, les utilisateurs peuvent se "faire les griffes", c'est à dire créer et partager en ligne leurs animations interactives. Son fonctionnement est le suivant : les utilisateurs manient des modules, présentés sous forme de blocks, à l'image de briques de Lego. Ces briques sont du type : "quand on clique sur alors", "tourner de ... degrés", "aller là où se trouve le pointeur de la souris", "jouer une note durant ... secondes"etc. En les faisant glisser dans leur programme et en les regroupant selon les consignes données par le logiciel,  ils peuvent alors développer des programmes informatiques simples ainsi que des animations. Ce qui permet à chacun de créer son propre projet en ligne. Aujourd'hui, les fondateurs du site estiment à plus de 160 000 les projets nés et chargés sur la plate-forme.
Plus de 160 000 projets mis en ligne
Mitchel Resnick, à l'initiative de l'interface, compare cette dernière à YouTube. "C'est un outil de programmation open source, pour les enfants", indique-t-il. "Mais c'est aussi un site sur lequel tout le monde peut poster ou visionner des dossiers : ici ce sont des jeux ou des histoires interactives plutôt que des vidéos". Il ajoute par ailleurs qu'il y a un nouveau projet mis en ligne toutes les deux minutes. Les utilisateurs peuvent télécharger gratuitement le logiciel depuis le site de Scratch, sur leur PC ou Mac. Ils se voient également proposés forums de discussion, tutorat en ligne et archives des projets déjà réalisés afin de s'aider dans l'exécution de leurs programmes. "Ce qui est intéressant avec Scratch, c'est que les utilisateurs se sont approprié le site", se réjouit Mitchel Resnick. Il cite l'exemple de programmes de soap-opéras développés entièrement via l'interface, ou encore d'un journal télévisé en ligne, traitant uniquement des actualités du site.
Les jeunes s'approprient les outils du site
Baptisé Scratch News Network (SNN), il met en scène un chat (l'icône du site) qui tous les jours fait un résumé des informations concernant les nouveautés mises en ligne sur la plate-forme et sur la communauté. Autre évolution du logiciel : son utilisation au sein des lycées et universités pour sensibiliser les étudiants aux concepts de base de l'informatique et de la programmation. Ce qui n'est pas sans rappeler le logiciel ALICE, autre interface utilisée dans les universités américaines afin de susciter l'intérêt des élèves pour ces domaines. A noter : Scratch organise cette semaine une conférence qui regroupe les utilisateurs internationaux, développeurs et autres membres de la plate-forme. L'objectif est de discuter du logiciel, de ses évolutions et des initiatives lancées par les internautes eux-mêmes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas