Pour se tenir à jour, l'administration en appelle à la sémantique

Par 22 septembre 2009
Mots-clés : Europe

AMS fournit aux agents des administrations publiques un journal personnalisé des changements survenus dans les procédures et législations susceptibles de leur être utiles. Ce, via des technologies de contextualisation.

Il est difficile pour les agents de l'administration publique de se tenir au fait des législations, directives gouvernementales et procédures en cours qui subissent des modifications en permanence. Pour pallier ce problème, le projet Sake travaille sur une plate-forme chargée d'informer les personnes des changements survenus en fonction de leurs domaines de compétences. Le but étant de fournir une information contextuelle et filtrée, facile d'accès. Pour y parvenir, le système, appelé AMS (Attention Management System), tient compte d'informations basiques comme le métier de l'utilisateur, mais enregistre aussi ses habitudes sur la plate-forme : articles consultés, thématiques favorites...
« plus près de l’information »
Ce dernier indique également ses préférences. Cette cartographie des habitudes est d'autant plus aisée à réaliser que le système de gestion propose aussi des outils de partage et d'édition de documents, et des modules de communication : forums, messagerie… Il crée ensuite ce que ses concepteurs appellent un couloir d'information propre à chaque employé. "Le contexte n'est pas simplement une description de ce sur quoi une personne travaille ou dans quel secteur elle est spécialisée", souligne Konstantinos Samiotis, responsable du projet. "Nous visons quelque chose de plus holistique. Nous voyons le contexte comme quelque chose qui emmène l'utilisateur plus près de l'information et de l'action".
Pour l’UE
Résultat : un agent d’administration reçoit automatiquement des mises à jour et des alertes à chaque fois qu’un dossier, un texte d’une loi, un projet ou une procédure est modifié par le service qui le concerne. Selon ses concepteurs, la plate-forme sera surtout utile dans les nouveaux Etats membres de l'Union européenne, où les administrations locales et nationales doivent mettre à jour leurs données en fonction des mutations économiques et des recommandations de l'Union.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas