Seagull annonce ses résultats financiers

Par 09 juillet 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Au cours de son exercice 2002, Seagull, fournisseur de technologies logicielles, a modifié la date de clôture de ses comptes fixée au 31 mars et l’a remplacée par le 30 avril, ce qui donne ...

Au cours de son exercice 2002, Seagull, fournisseur de technologies logicielles, a modifié la date de clôture de ses comptes fixée au 31 mars et l’a remplacée par le 30 avril, ce qui donne une année de 13 mois. Au cours de cette période de 13 mois close le 30 avril 2002, Seagull a réalisé un chiffre d’affaires de 27,7 millions de dollars. Sur la base de douze mois, le chiffre d’affaires s’élève à 25,7 millions de dollars, contre 39,3 millions en 2001. Pour la période terminée au 31 mars 2002, la perte nette s’élève à 8,6 millions de dollars, avant imputation de la charge de restructuration. Le chiffre d’affaires réalisé sur les licences logicielles s’élève pour la période de 13 mois à 16,9 millions de dollars, contre 28,7 millions de dollars pour l’année précédente. Les secteurs Entretien et Services ont généré un chiffre d’affaires sur cette période de 10,8 millions de dollars, contre 10,6 millions de dollars l’an passé. Le continent américain a réalisé 73 % du chiffre d’affaires total, l’Europe et le reste du Monde 27 %, contre respectivement 67 % et 33 % pour l’exercice 2001. Au cours de l’exercice 2002, Seagull a acquis l’expert en émulation de grands systèmes et en conversion de protocoles Renex Corporation, afin d’appuyer sa stratégie visant à offrir la gamme la plus complète de solutions d’accès, d’intégration et de transformation de systèmes existants. Cette acquisition a permis à Seagull d’ajouter les produits d’émulation Blue Zone à sa gamme de solutions logicielles. En 2003, Seagull va continuer de centrer ses efforts sur les grandes entreprises, les PME et le secteur public. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 09/07/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas