Le seam carving s'automatise

Par 28 août 2008
Mots-clés : Smart city

Afin d'adapter les images numériques aux terminaux sur lesquels elles sont diffusées, il s'agit de les redimensionner. Mais en évitant bien sûr de les déformer. A cet effet, Mitsubishi travaille sur un nouvel algorithme.

Adapter un site web à un terminal mobile suppose de pouvoir redimensionner les images afin qu'elles correspondent au terminal sur lequel elles sont diffusées. C'est dans cette optique que le département Recherche et Développement de Mitsubishi Electric développe une nouvelle technologie, capable d'automatiser le redimensionnement des images. Un système qui prend en compte le contenu même du visuel pour changer sa taille. Cette solution a de nombreuses applications devant elle, étant donné qu'aujourd'hui les images sont visionnées sur des terminaux variés : mobiles, écrans TV, écrans plats, ordinateurs, ipod... Ce qui demande d'adapter leur taille à ces divers supports.
Respecter l' "aspect ratio"
Or chaque terminal exige son propre et unique "aspect ratio" : il s'agit du rapport largeur/hauteur qui caractérise une image. Sans compter la qualité, et donc le poids, du fichier. Les images doivent donc être redimensionnées en fonction de chacune de ces normes selon le terminal de diffusion. Pour ce faire, il existait déjà une technique : enlever les parties du visuel les moins importantes, afin de pouvoir agrandir ou rapetisser l'image sans déformation. Les chercheurs de Mitsubishi ont mis au point un algorithme permettant de redimensionner une image sans effet d’étirement et, c'est là une de ses particularités, sans entraîner la perte des éléments importants présents sur l’image.
Une base de données d'images redimensionnées
Une technique qui est baptisée le "seam carving", qui permet un "recadrage intelligent".Un "seam" ou littéralement "couture" en français, est la trajectoire des pixels de haut en bas et de gauche à droite de l'image. L'équipe a démontré qu'en découpant et redécoupant cette trajectoire, elle arrivait à modifier la taille de l'image sans en déformer le rendu. Autre innovation annoncée : l'automatisation du processus. En effet, l'algorithme développé permet d'adapter les images au terminal de diffusion en temps réel : ce, en établissant au préalable un stock d'images redimensionnées, et en puisant en temps voulu dans cette base de données pour sélectionner la taille adéquate. A terme, la technologie devrait être utilisable pour adapter les vidéos aux dispositifs de visionnage. Les équipes tentent aussi d'adapter leurs recherches à des usages comme la recherche de musique en voiture durant la conduite.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas