La SEC américaine veut faire du web le canal d'information privilégié sur les IPO

Par 03 janvier 2005
Mots-clés : Smart city

Internet est aujourd'hui un important canal d'information. Il faut l'utiliser pour favoriser la transparence des introductions en bourse : telle est en substance la requête de la Securities and...

Internet est aujourd'hui un important canal d'information. Il faut l'utiliser pour favoriser la transparence des introductions en bourse : telle est en substance la requête de la Securities and Exchange Commission. L'institution américaine a en effet fait savoir qu'elle souhaitait faire d'Internet le canal d'informations privilégié pour tous les investisseurs.
Tandis que de nombreuses informations sont aujourd'hui encore la chasse gardée des investisseurs institutionnels, la SEC a formulé le vœu que les investisseurs individuels entrent dans la boucle de nombreux flux d'information. A ce titre, la SEC a émis plusieurs propositions. La première consiste à diffuser auprès de tous les réunions d'informations jusque-là réservées aux plus gros investisseurs.
Second grand changement : la SEC pourrait autoriser la diffusion par courrier électronique de toutes les informations relatives à l'entrée en bourse . La messagerie Internet viendra ainsi remplacer l'envoi classique des informations finales par voie postale, tel que le pratiquent aujourd'hui les émetteurs et les banques d'affaires.
(Atelier groupe BNP Paribas - 03/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas