Second Life se transforme en agence pour l'emploi

Par 01 juin 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Le monde virtuel va plus loin dans l'imitation du monde réel: les agences de recrutement et les entreprises démarchent des avatars pour offrir de véritables emplois...

Le monde virtuel va plus loin dans l'imitation du monde réel: les agences de recrutement et les entreprises démarchent des avatars pour offrir de véritables emplois.
 
Les entreprises ont décidé de profiter de la popularité* du jeu Second Life (SL) en lançant à l'intérieur de ce monde virtuel... des campagnes de recrutement! IBM a d'ailleurs été une des premières entreprises internationales à ouvrir dans SL un bureau de recrutement. C'est maintenant au tour d'Expectra, du groupe Vedior France, de partir à la recherche des avatars de demandeurs d'emploi en créant sa première agence d'emploi virtuelle.
 
Pour mieux couvrir ce vaste territoire qu'est Second Life, cinq recruteurs spécialisés dans la chasse virtuelle - et eux-mêmes recrutés au sein des joueurs - sont chargés de partir à la recherche de candidats et avatars potentiels. Une permanence est même assurée dans l'agence virtuelle Expectra: les candidats qui s'y présentent peuvent y laisser leur C.V. Ces candidatures sont ensuite transmises aux agences Expectra "réelles" en France pour l'étude des candidatures.
 
Le recrutement virtuel séduit les multinationales
 
Ce phénomène de recrutement virtuel tend à se développer. Des sociétés internationales, comme L'Oréal, Cap Gemini, Unilog, Alstom ou Areva vont faire passer, du 19 au 21 juin, des entretiens à des candidats dans Second Life. Chaque entreprise a ainsi déboursé 23 000 euros pour participer au salon Neo Job-Meeting, organisé par TMP-Neo.
 
TMP-Neo sera, dans un premier temps, chargé d'opérer une première sélection des profils présentés. Au final, 700 candidats devraient être retenus et conviés à un entretien de 20 minutes dans Second Life avec les entreprises participants à l'évènement. Si cette entrevue est concluante, les candidats auront droit à une deuxième rencontre, dans le monde réel cette fois.
 
Une autre façon de mener un entretien d'embauche
 
Voilà une nouvelle méthode originale de recrutement et qui a pour avantage d'être certainement moins stressante pour le candidat: il restera chez lui et la tenue ou la façon de s'exprimer à l'oral ne rentreront pas en ligne de compte: l'entretien virtuel se déroulera sous la forme d'un chat entre le recruteur et le postulant.
 
* 770 000 Européens se sont connectés à Second Life en mars dernier, soit 61% de la totalité des joueurs.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 01/06/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas