Mais quel est le secret d'Head & Shoulders ?

Par 17 février 2009
Mots-clés : Amérique du Nord

Quelle est la meilleure stratégie marketing à adopter pour un vendeur de shampoing antipelliculaire : la distribution d'échantillons ? Plus dans l'air du temps : la mise en place d'un site permettant aux utilisateurs de créer leur propre pub ou de voter sur l'efficacité du produit ? Vous n'y êtes pas du tout. La meilleure manière de populariser le combat contre les pellicules, c'est de financer une série non pas télé - trop classique - mais destinée à être diffusée exclusivement sur Internet.

Head & Shoulders s'est en effet associé à CBS Interactive pour lancer la série Heckle U. Celle-ci, qui comprend dix épisodes, sera diffusée sur CBS.com et TV.com. Elle raconte les aventures de Chance Steven, empêcheur de tourner en rond (ça, c'est la version polie) professionnel, et qui se fait un malin plaisir d'aller perturber les joueurs de basket-ball lors de rencontres interuniversitaires. Un sujet plutôt finaud quand on sait que la diffusion coïncidera avec le championnat NCAA de basket-ball, qui oppose ces mêmes équipes universitaires aux Etats-Unis. Voilà de quoi s'assurer un public...

Le principe com' de ce financement d'une série par une marque est des plus classiques : les internautes associeront l'image de la série avec celle du shampoing. Ce qui veut dire que s'ils trouvent Heckle U follement original, dynamique et dans le vent (c'est-à-dire capable de rassembler plusieurs stars à l'écran), ils trouveront le shampoing follement original, efficace et dans le vent (c'est-à-dire capable d'être utilisé par des stars).

La morale de l'histoire, puisqu'il en faut une, c'est que les marques sont de plus en plus nombreuses à investir le terrain de l'entertainment pour séduire leur public. A l'occasion du SuperBowl, PepsiCo s'était en effet associé à DreamWorks pour mettre au point un spot - jusque là rien de plus normal - mais en trois dimensions. Et pour l'occasion, cent vingt cinq millions de lunettes spéciales ont été distribuées aux téléspectateurs pour leur permettre de goûter aux joies de la publicité en stéréoscopie. Et de faire d'une simple réclame un véritable évènement.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas