Le secteur chirurgical aussi a besoin de RFID

Par 30 septembre 2009
Mots-clés : Smart city

Implanet propose un système de traçage des prothèses et instruments utilisés en chirurgie orthopédique. But : automatiser les livraisons, simplifier les inventaires...

Pour répondre aux besoins de réduction des coûts dans le secteur médical, Implanet a mis au point un système de RFID baptisé Implanet Smart System. Celui-ci s'adresse tout particulièrement aux professionnels en chirurgie orthopédique. Le but étant d'assurer le traçage des instruments utilisés lors des interventions et des dispositifs médicaux implantables (DMI). Ceux-ci seront suivis depuis le départ du magasin jusqu’à l'étape de la pose dans le corps du patient, quand il s'agit d'une prothèse. La traçabilité se fait via des PDA, par la lecture d’étiquettes RFID apposées sur les boîtes de produits. Le système vise à simplifier le stockage et l'inventaire.
La sécurité de la chaîne logistique de bout en bout
Mais aussi à automatiser les processus de commande et de livraison. Ce qui réduit les frais. Au départ, il faudra qu'une infirmière saisisse par ordinateur le type d'instruments nécessaires à une opération et les informations concernant le patient à qui une prothèse est destinée (code patient, âge, pathologie). Celles-ci seront alors transférées vers la base de données d’Implanet et l'approvisionnement sera géré automatiquement. "La technologie assure un gain de temps considérable pour le personnel hospitalier tout en préservant la qualité du traitement et des performances cliniques", explique à L'Atelier Emmanuel Grenier, directeur informatique pour la PME bordelaise.
Des services "jamais proposés dans l’industrie médicale"
"Le RFID est une technologie suffisamment mûre et bon marché pour être intégrée dans la production à forte valeur ajoutée", conclut Emmanuel Grenier. "Elle fournit des avantages comme la matério-vigilance et la gestion de grand nombre d'informations, mais réduira aussi  la contrebande". La start-up a reçu le Prix de l’Excellence PME 2009. Celui-cirécompense les entreprises innovantes en matière de nouvelles technologies. Il a étéorganisé par Dell en partenariat avec la CGPME et l'Independent Council for Small Businesses.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas