"Le secteur de la distribution espagnol reste méfiant vis-à-vis du mobile"

Par 29 novembre 2011
Mots-clés : Digital Working, Europe
mobile buying

Malgré un réel succès auprès des consommateurs et un marché en plein essor, la résistance des marques espagnoles ralentit la généralisation de l'usage des smartphones dans le processus d'achat.

Interview avec Patrick Dost, CCO de SuperTruper, une entreprise madrilène ayant développé une application mobile permettant de scanner les code-barres de produits de grande distribution pour ensuite comparer leur coût d'achat en fonction des supermarchés et magasins alentours.

L'Atelier: L'application de pricing que vous avez développée répond-elle à un besoin exprimé par les consommateurs espagnols?

Patrick Dost: Difficile de dire s'il répond à un besoin préexistant. Ce qui est certain, c'est que la plupart des consommateurs ayant téléchargé l'application affirment en faire un usage régulier. Il est fort possible que le contexte de crise économique qui touche actuellement les ménages espagnols joue dans ce succès, même s'il serait infondé de le considérer comme l'unique facteur de popularité. Quelle que soit la conjoncture, gagner à la fois du temps et de l'argent est fort apprécié des consommateurs.

Le principe rencontre-t-il le même engouement du côté des marques et des distributeurs?

Beaucoup moins. De fait, le marché espagnol des applications mobiles est encore en phase de maturation. Beaucoup de grandes marques de distribution sont de fait assez réticentes à nouer des partenariats de référencement avec nous. Des problèmes apparaissent même au niveau des grandes surfaces: certaines n'autorisent pas les consommateurs à prendre en photo les produits mis en vente, donc à scanner les codes-barres. Et même s'il est possible de taper à la main la référence du produit, le frein à l'usage est très fort. Mais à mon sens, avec l'essor des ventes de smartphones et le million d'applications téléchargées chaque jour en Espagne, ce n'est qu'une question de temps avant que les grands acteurs du secteur ne comprennent l'enjeu que recèle le secteur mobile espagnol.

Pensez-vous pouvoir mettre à disposition des consommateurs d'autres fonctions, comme des coupons promotionnels sur mobiles?

C'est effectivement envisageable. Mais comme je l'ai dit, les distributeurs restent méfiants vis-à-vis du portable. Et les convaincre de mettre en place des offres spécifiques à ces mobiles est un défi plutôt complexe. Néanmoins, il serait faux de dire que c'est impossible. En ce sens, nous ajouterons bientôt une fonction achat à notre application, qui permettra donc d'acquérir un produit directement via l'outil portable. Cela afin de répondre à une demande croissante de la part des utilisateurs, qui recherchent avant tout une évolution permanente du produit, ainsi qu'une praticité accrue

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas