Le secteur emploi en Europe.

Par 19 décembre 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

NetValue présente les résultats de sa première étude sur le secteur emploi / recrutement en Europe. Avec une couverture de 18,10 % (664 000 visiteurs uniques), le secteur du recrutement rencontre...

NetValue présente les résultats de sa première étude sur le secteur emploi
/ recrutement en Europe.
Avec une couverture de 18,10 % (664 000 visiteurs uniques), le secteur du
recrutement rencontre le plus grand succès en Espagne. La France arrive
ensuite avec 14,9 % de couverture (1 545 000 visiteurs uniques), devant
l’Allemagne: 12 % de couverture (1 968 000), l’Italie 10,2 % (780 000) et
la Grande-Bretagne 9 % (1 333 000).
27,3 % des sans emploi en Espagne se connectent sur le secteur
recrutement. Chaque internaute sans emploi passe en moyenne par mois 36,8
minutes sur les sites d’emploi. La France et l’Allemagne arrivent ensuite
avec respectivement 14,5 % (22,6 minutes) et 11,4 % de couverture (7
minutes). Les sans emploi se connectent moins sur les sites de recrutement
en Grande-Bretagne et en Italie (7,4 % des sans emploi anglais et 10,8 %
pour les italiens). En revanche, bien qu’ils soient moins nombreux sur les
sites d’emploi, les sans emploi italiens passent en moyenne 50 minutes par
mois sur les sites de ce secteur.
La catégorie socioprofessionnelle des étudiants est sur représentée sur
Internet. 35,6 % de la population internaute en générale sont des
étudiants en Italie et de nombreux sites leur sont consacrés. Toutefois,
comme en Grande-Bretagne, les étudiants Italiens fréquentent peu le
secteur emploi (couverture de 9,3 % et de 7,3 %). Ils restent connectés
moins de 7 minutes par mois en moyenne sur les sites de recrutement. 18,7
% des étudiants en Espagne, 13,6 % en France, 12,7 % en Allemagne
fréquentent des sites d’emplois. Les étudiants français sont ceux qui
passent le plus de temps sur les sites d’emplois (28,9 minutes) suivi par
les espagnols (20,4 minutes).
31,8 % des internautes en Espagne sont des employés, 21,2 % d’entre eux
fréquentent des sites de recrutement et y passent en moyenne par mois 28,6
minutes.
19,6 % des employés en France passent en moyenne par mois 26,1 minutes
sur les sites d’emplois. 12,8 % des employés en Italie, 10,3 % en
Allemagne et 8,7 % en Grande-Bretagne fréquentent des sites de
recrutement. Les Allemands sont ceux qui y passent le plus de temps (40
minutes). Les employés en Grande-Bretagne y passent en moyenne 24,4
minutes et les employés en Italie 10,9 minutes seulement.
Avec une couverture de 6,4 %, soit 664 000 visiteurs uniques, le site de
l’anpe.fr arrive en tete sur l’ensemble des indicateurs d’audience et de
contenu, au top 5 du secteur emploi en France. Monster.fr arrive ensuite
avec une couverture de 1,8 %, soit 185 000 visiteurs uniques, suivi de
l’apec.fr (1,6 % de couverture, 164 000 visiteurs uniques), jobpilot.fr
(1,5 %, 160 000) et keljob.com (1,3 %, 133 000).
Les internautes consultant le site de l’anpe.fr sont les plus assidus. Ils
y passent en moyenne 31,1 minutes par mois par internaute et affichent
63,1 pages uniques par internaute. Ils consultent souvent le site avec 3,9
sessions par mois. Les internautes consultant le site de l’apec.fr sont,
après ceux de l’anpe.fr, les plus assidus. Ils se connectent en moyenne
par mois pendant 16,2 minutes, soit deux fois plus longtemps que les
internautes de keljob.com (6,8 minutes) et affichent 17,4 pages uniques,
soit deux fois plus de pages que ceux de monster.fr (9,5). Ils consultent
le site souvent avec 2,7 sessions par mois.
Arbeitsamt.de arrive en tete du top 5 des sites de recrutement en
Allemagne avec un taux de couverture de 6,4 %, suivi par jobpilot.de (3,2
%), stepstone.de (3,1 %), jobscout24.de (1,6 %) et jobline.de (0,9 %).
Le site hotjobs.com est en tete du top 5 des sites d’emploi en
Grande-Bretagne avec un taux de couverture de 1,6 %, suivi par
monster.co.uk (1,4 %), topjobs.co.uk (1,3 %), totaljobs.com (1,3 %) et
stepstone.co.uk (1,2 %).
En Espagne, le site infojobs.net est le premier du top 5 des sites
d’emploi avec un taux de couverture de 11,5 %. Viennent ensuite
infoempleo.com (2,8 %), anuntislaboris.net (2,5 %), trabajos.com (2,5 %)
et jobsonline.com (1,8 %).
Enfin, en Italie, le premier du top 5 des sites d’emploi est jobline.it
avec un taux de couverture de 2,1 %, suivi de stepstone.it (1,8 %),
adecco.it (1,7 %), click4talent.it (1,5 %) et cliccalavoro.it (1,5 %).
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 19/12/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas