Le secteur juridique adopte les QR codes pour communiquer

Par 06 janvier 2012 1 commentaire
QR Codes

Les cabinets d'avocats et les avocats eux-mêmes pourraient augmenter leur visibilité dans la sphère des médias sociaux. Les QR codes, les sites optimisés pour les mobiles et la présence sur les médias sociaux constituent leurs points de départ.

On voit souvent des QR codes sur des publicités et sur les cartes de visite des entrepreneurs de start-up, et les gens les utilisent : en juin 2011,14 millions d'adultes américains ont utilisé des QR codes. Cependant, ils ne sont pas très associés aux catégories professionnelles plus traditionnelles, tels les avocats et la manière dont ils se vendent. Les cabinets d'avocats sont soumis à une surveillance rapprochée de leur conformité, mais il est essentiel pour eux d'utiliser une nouvelle stratégie médias afin de s'adapter au marché actuel. Le secteur juridique est sur le point de mettre cet outil en œuvre : une récente enquête de Vizibility a montré que 85% des marketers juridiques connaissent les QR codes et que 35% d'entre eux les utilisent. 80% les utiliseront dans les 12 prochains mois.

Les sites des cabinets d'avocats devront être compatibles aux mobiles

L'utilisation des QR codes exigera la mise en place d'une solide stratégie mobile, ce que reconnaissent les marketers : 94% des marketers juridiques estiment qu'il est important, voire crucial, que les QR codes renvoient vers un site optimisé pour les mobiles. Il y a pourtant du pain sur la planche, car seuls 12% des 100 premiers cabinets d'avocats ont un site Web optimisé pour les mobiles. Sans parler des QR codes qui dirigeront les navigateurs de smartphones sur le site d'un cabinet, à l'origine de la moitié des recherches locales à partir d'un smartphone, selon une statistique de Moblix Marketing. Ces recherches locales sont importantes pour acquérir de nouveaux clients qu'un site Internet adapté aux mobiles permettra de conserver.

La promotion des avocats par les QR codes et par LinkedIn

En plus de la promotion d'un cabinet d'avocats dans son ensemble, les QR codes peuvent aider les différents avocats à attirer des affaires. 86% des marketers qui utiliseront les QR codes ont l'intention de les utiliser pour des avocats individuels et 47% envisagent de les utiliser sur les cartes de visite des avocats. Cela peut bien fonctionner avec un média social pour la profession juridique dans son ensemble, ce qui devient de plus en plus important. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et, si 60 % des avocats déclarent qu'ils ont un profil LinkedIn, les statistiques des médias sociaux montrent que cela ne représente pas plus d'un tiers de la population des avocats américains.

Haut de page

1 Commentaire

Les avocats n'ont déontologiquement pas le droit de faire de la publicité. Ils "contournent" cette règle via les réseaux sociaux.

Une grande partie de la profession est resté au "-2.0". Les sites web doivent par exemple être validés par l'ordre. Pour ce faire il faut imprimer (en N&B) les pages du site (souvent un CMS) ...

Bref une très très très grande fracture numérique... ainsi votre article me laisse rêveur :)

Soumis par Jean-Philippe Encausse (non vérifié) - le 06 janvier 2012 à 15h50

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas