Le secteur technologique indien ne connaît pas la crise

Par 12 février 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud

Le Nasscom publie les chiffres des performances industrielles du secteur en Inde. Celui-ci est en pleine croissance : il représente près de 6 % du PIB du pays pour 2008.

Avec un total qui frôle les 72 milliards de dollars, le secteur des nouvelles technologies et de l'externalisation est l'un des moteurs de la croissance indienne de l'année 2008, rapporte le Nasscom. L'organisme de promotion et de développement des nouvelles technologies et des services associés en Inde prévoit que cette bonne santé ne devrait pas se tasser. Il table en effet sur une croissance annuelle de l'ordre de 15 % du secteur sur la période 2009/2011. Un des premiers postes de revenus est les exportations. Celles-ci devraient progresser de près de 20 % sur l'année fiscale 2009, grâce à une politique de diversification géographique et d'approche des marchés européens.
Croissance externe...
Ganesh Natarajan, président de Nasscom, met en avant l'intérêt de ces chiffres : "La croissance du secteur technologique et d'externalisation contribue à la croissance de l'économie. En sus, grâce à sa balance positive, elle attire et rassure les investisseurs". Les exportations rapportent en effet 47 milliards de dollars à l'économie indienne. L'objectif selon lui est désormais de contribuer à l'accélération des politiques d'incitations fiscales. Ce, afin d'assurer la pérennité des investissements. "C'est un moteur du développement socioéconomique de l'Inde", ajoute-t-il.
... et domestique
La demande intérieure de produits technologiques est également en hausse. Elle va croître au rythme soutenu de 20 % sur l'année 2009 pour un total de 22 milliards de dollars. Les effets d'un tel dynamisme font que le secteur créera près de deux millions d'emploi directs et près de huit millions indirectement. Pramod Bhasin, Vice Président de Nasscom, avance les effets positifs sur les formations et les gains de productivité que vont obtenir les employés indiens. Une élévation du niveau de vie, malgré une stagnation des salaires, qui va profiter au développement économique de certaines villes.

Haut de page

1 Commentaire

very interesting

Soumis par oscar (non vérifié) - le 12 février 2009 à 20h50

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas