Le secteur des TIC influe sur l'économie égyptienne

Par 17 mai 2010

Si l'Egypte profite de son statut de principale destination de délocalisation, elle doit faire face aux problématiques qu'engendrent les nouvelles technologies.

L'économie de l'Egypte a connu une croissance de 5,8% au premier trimestre 2010, profitant à la bonne santé de l'industrie des TIC, selon l'agence gouvernementale ITIDA*. Le secteur des nouvelles technologies a en effet dépassé les 10% de croissance. Signe de cette vitalité, l'Egypte demeure l'une des principales destinations pour les investissements étrangers. Au cours de l'année dernière, le pays a bénéficié d'investissements importants provenant d'entreprises tels que Sykes Enterprise et Stream Global Services. "Le début de l'année a été positif avec l'arrivée de nouvelles entreprises tandis que les sociétés locales développent leurs capacités et leurs services", explique le Hazem Abdelazim, directeur général de l'agence gouvernementale.
Effort de l'Egypte en matière de protection des données
"Le secteur a un énorme impact sur la croissance générale du pays", poursuit-il. Un tel développement a contraint l'Egypte à faire face à de nouvelles problématiques liées à la propriété intellectuelle et au piratage. Les efforts de l'Egypte en matière de protection des données commencent à porter leurs fruits. Plusieurs études estiment que le taux de piratage en Egypte est resté stable à 59% alors qu'il augmentait partout ailleurs. Ce chiffre est en diminution de 5% par rapport à 2005, et il est surtout inférieur à celui d'autres destinations attractives comme le Maroc ou les Philippines.
Principale destination de délocalisation
Autre pays à connaître les faveurs des investisseurs, la Chine connaît même un taux de piratage flirtant avec les 80%. "La baisse de notre taux de piratage explique pourquoi l'Egypte est devenue l'une des principales destinations en termes de délocalisation" précise Hazem Abdelazim. Une politique volontariste qu'elle entend poursuivre à l'avenir. Grâce notamment à des efforts d'investissement dans les infrastructures, l''Egypte espère maintenir son attractivité auprès de nombreuses multinationales.
* Information Technology Industry Development Agency, affiliée au Ministère de l'Egypte de Communications et de Technologie D'information.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas