La sécurisation des transactions en appelle à l'intelligence collective

Par 23 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Panda Security lance une solution de protection contre la fraude à destination des institutions financières et des e-commerçants. Celle-ci comprend l'envoi d'alertes préventives à l'ensemble de la communauté d'utilisateurs.

L'intelligence collective serait un élément clé de la sécurisation des transactions online. L'éditeur de solutions de sécurité Panda Security annonce le lancement de Panda Security for Internet Transactions, un logiciel anti-fraude en ligne destiné aux institutions financières et aux e-commerçants. La société espagnole fait un bon usage des thématiques collaboratives propres au web 2.0. Car d'un point de vue fonctionnel, son produit fait globalement comme tous les systèmes développés chez CA, Symantec et autres spécialistes de la sécurité : il prévient simultanément toutes ses entreprises utilisatrices de l'apparition d'une attaque – notamment chevaux de Troie - ou de systèmes malveillants spécifiques. Concrètement, une tentative de vol de données (comme le numéro de carte bleue) visant un unique client de Panda Security pourra être identifiée dans les centres de données du fournisseur espagnol.
Alertes ciblées pour tous
Et l'outil ou programme de piratage incriminé sera porté à la connaissance de l'ensemble des autres utilisateurs. Un mode de fonctionnement basé sur la notion "d'intelligence collective", indique la société. En effet, Panda Security for Internet Transactions prend en compte une situation spécifique pour proposer une protection à l'ensemble des clients. Et la dimension préventive de cette solution se formalise par la diffusion de rapports détaillés. Des communications diffusées dans le cadre d'une prestation nommée Targeted Attack Alert Service (TAAS). Ces alertes permettent ainsi aux banques et commerces en ligne concernés d'émettre des demandes de protection spécifiques, ce dans le cadre de l'offre personnalisable de Panda.
Economie de moyens
Autre avantage de Panda Security for Internet Transactions : sa fonction de scan assure à la fois la recherche de signatures virales et l'analyse du comportement des applications à fins de détection des malwares. Une combinaison qui permet d'élargir le champs de recherche des codes malveillants. Le tout en minimisant les ressources et la consommation de bande passante consacrées à la protection, avance Panda Security. La société fait enfin valoir la légèreté de son application (200 Ko), dont les bases virales ne sont pas "résidentielles", mais utilisées à distance depuis les PandaLabs. Pendant de cette légèreté : les logiciels malveillants "en sommeil" ne seront pas repérés.

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas