La Sécurité américaine vaut bien deux mains

Par 11 décembre 2007

Les passagers internationaux devront désormais enregistrer les empreintes de l'intégralité de leurs doigts lors de leur arrivée à l'aéroport Dulles (Washington). Fin 2008, l'ensemble des points d'entrée seront équipés.

La biométrie s'installe au premier rang des mesures de contrôle dans les aéroports aux Etats-Unis. La Sécurité intérieure (DHS, pour Department of Homeland Security) annonce recueillir désormais en plus d'une photographie l'empreinte des dix doigts de la main des passagers internationaux lors de leur débarquement à l'aéroport international Dulles de Washington. Jusqu'à présent, les visiteurs âgés de 14 à 79 ans ne devaient enregistrer les empreintes que de deux de leurs doigts. La nouvelle mesure vise à augmenter la précision de l'appariement des empreintes.
Centraliser et vérifier
"Les données biométriques permettent aux voyageurs en règle de passer les étapes de sécurité plus rapidement tout en protégeant leur identité et en aidant notre personnel de première ligne à se concentrer davantage sur les risques de sécurité possibles", explique Michael Chertoff, secrétaire à la Sécurité intérieure des Etats-Unis. Les empreintes sont ensuite centralisées et entrées dans plusieurs bases de données établies pas des bureaux comme le FBI (Federal Bureau of Investigation), la DHS et le Département de la Défense (DOD, pour Department of Defense). Des bases recensant notamment des criminels, des terroristes présumés et des contrevenants aux lois de l'immigration.
Généraliser l'usage de la biométrie
Selon le département de la Sécurité, elle serait également d'une grande aide dans l'attribution de visas. Neuf autres aéroports américains devraient prochainement adopter ce système d'enregistrement des données biométriques. D'ici 2008, ce sont l'ensemble des sites - près de trois cents aéroports - qui seront concernés. Cette initiative fait partie du programme US-VISIT lancé par la Sécurité intérieure qui souhaite généraliser l'utilisation de la biométrie pour limiter la fraude, l'usurpation d'identité et l'entrée aux USA de criminels présumés.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas