Sedgwick et IBM offrent une assurance contre les “~cyberrisques~”.

Par 26 octobre 1998
Mots-clés : Future of Retail, Europe

L’assurance est le nouvel eldorado dans le commerce électronique. Le commerce électronique représentera en 1998 en France 3,3 milliards de F (chiffre fourni par l’Observatoire du commerce électroniq...

L’assurance est le nouvel eldorado dans le commerce électronique. Le
commerce électronique représentera en 1998 en France 3,3 milliards de F
(chiffre fourni par l’Observatoire du commerce électronique). Voulant
s’approprier une part d’un marché qui ne cesse de croître, le courtier
d’assurances Sedgwick Technologie Group et IBM proposent un contrat
d’assurance aux fournisseurs d’accès à Internet et aux entreprises qui se
lancent dans le cybercommerce couvrant leurs pertes propres ainsi que
celles de leurs partenaires commerciaux. Comme l’explique Sarah Benolken,
le PDG de Sedwick “il s’agit de créer un réseau sécurisé qui encouragera
les entreprises dans la voie du commerce électronique”.
IBM Global Services sera chargé du conseil aux assurés pour qu’ils
maîtrisent les risques informatiques et gèrent les conséquences des
violations de la sécurité. Pour mesurer l’étendue des risques encourus et
définir des solutions palliatives, IBM Global Services réalisera un audit
des intéressés avant de les assurer.
Pour l’instant, l’offre n’est pas encore disponible en France.
(Réseaux & Télécoms 23/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas