Sega tente de prendre Sony de vitesse.

Par 31 mars 1999

Sega a profité du Tokyo Game Show pour annoncer ses perspectives de ventes pour la Dreamcast et ses logiciels sur le marché nippon et à l'international jusqu'au mois de mars 2001. D'ici à la sorti...

Sega a profité du Tokyo Game Show pour annoncer ses perspectives de ventes
pour la Dreamcast et ses logiciels sur le marché nippon et à
l'international jusqu'au mois de mars 2001.
D'ici à la sortie de la PlayStation, 2,24 millions de foyers japonais
seront équipés de la machine Sega et plus de 27 millions de jeux dédiés
circuleront. Sega, s'appuyant sur le million de consoles déjà vendu au
Japon au 1er mars 1999, prévoit une base installée japonaise de 7,8
millions de machines et près de 56,2 millions de logiciels en mars 2001.
Les prévisions à l'international de la Dreamcast, devant sortir en
septembre 1999 en Europe et aux Etats-Unis, s'établissent à 2,5 millions
de machines vendues et 13,3 millions de logiciels d'ici à mars 2000. Le
volume des ventes s'élèverait un an plus tard à 5,3 millions de machines
et 30,3 millions de jeux. La base installée européenne et américaine
atteindrait ainsi près de 7,8 millions de machines pour 43,6 millions de
logiciels en mars 2001.
Au total, un an après le lancement de la PlayStation 2 au Japon, Sega
disposerait d'une base mondiale installée de 15,6 millions de Dreamcast
et de près de 100 millions de logiciels.
90 millions de dollars seront investis pour promouvoir en Europe la
lancement de cette "machine de rêve".
(Le Quotidien du Multimédia - 31/03/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas